Autour de la roue
Dimanche 15 octobre 2017
À travers cette journée thématique autour de la roue, l’Écomusée d’Alsace met en avant métiers et créations, tout en alliant la tradition artisanale à l’expression contemporaine. Démonstrations, expositions de travaux, partage de parcours et d’expériences professionnelles sont ainsi au programme :
Cerclage de roues en bois, avec une équipe de charrons et forgerons salariés et bénévoles
Exposition de vélos de collection réinterprétés par les couturières bénévoles du musée : tricotés, crochetés, brodés ou encore décorés, ces 11 vélos uniques et thématisés (Alsace, jardinier, Noël, enfant, mariage, musique, automne…) sont à découvrir au lavoir, jusqu’au 5 novembre 2017 .
Présentation de la roue décorative de Hansel et Gretel, habituellement sortie pour les festivités de la Pentecôte.
Animation de l’atelier de l’huilerie .
Présence de Cyclo Circus : après une présentation des différents types de vélos, petits et grands peuvent s’essayer aux vélos originaux… Une vingtaine de vélos insolites comme un tandem côte à côte, un vélo d’équilibre, un triporteur, un vélo sans pédale, un petit grand bi, un giropode, un mini vélo, un vélo à cadre en mouvement, un monocycle, un vélo tape cul, un vélo step, un vélo couché, un vélo skateboard… sont à tester tout au long de la journée !


Atelier lutherie
Les mercredis et dimanche 11, 22 et 25 octobre 2017
De 14h à 18h
Les visiteurs visitent notre atelier de lutherie, dans lequel ils peuvent admirer de nombreux instruments de musique. Notre bénévole artisan-luthier leur explique l’art et la manière de fabriquer un instrument de musique, essentiellement de la famille des cordes frottées (violon, viole de gambe, vièle à archet, vièle à clavier, vielle à roue).

La lutherie représente à la fois l’art et la technique. L’instrument abouti, dans les mains de musiciens, devient l’objet d’une expression artistique sous forme de prestations de musique à écouter et/ou à faire danser !


Animation nature
Dimanche 15 octobre 2017
De 14h à 17h30, au pavillon de Guebwiller
Les naturalistes bénévoles de l’Écomusée d’Alsace accueillent les visiteurs au bord du plan d’eau du musée, pour leur présenter la biodiversité du site, notamment la récolte de champignons du matin.

 


Stàmmtìsch linguistique
Dimanche 15 octobre 2017
De 14h à 17h30
Retrouvons-nous tous les mois de façon conviviale autour d’une belle tablée de passionnés de langue alsacienne ! Des membres du Comité Fédéral pour la Langue et la Culture Alsaciennes et des bénévoles de l’Écomusée d’Alsace accueillent les visiteurs à l’étage du moulin de Soultz, au sein de l’exposition Die Sprochmühle. Ils abordent avec eux des thèmes en lien avec les langues : chansons populaires, noms de famille…
Thème du jour : ‘s Hopfezupfe – les récoltes et la cueillette du houblon.


Présence d’un artisan poêlier
Dimanche 15 octobre 2017
Lucien Koehler, de la société « L’artisan du Poêle » et bénévole du musée, propose aux visiteurs une exposition autour de l’activité artisanale du poêlier. Ils échangent avec lui pour en apprendre plus sur l’art et les techniques de son métier, et découvrent des poêles traditionnels anciens, contemporains, mais aussi des objets liés à cet appareil de chauffage : tuyaux, carreaux anciens…
« L’artisan du Poêle » est spécialisé dans la création et la restauration de poêles en faïence, poêles à bois et cheminées sur-mesure en Alsace.


Tonnellerie
Dimanche 15 octobre 2017
Pause à la mi-journée
Lionel Berger, tonnelier, réalise le montage d’un foudre, tonneau de très grande capacité équivalent à plusieurs tonneaux. Ce dernier sert au stockage d’alcools comme le vin.


Chez le barbier
Dimanches 15, 22 et 29 octobre 2017
Pause à la mi-journée
Que les hommes aient une barbe de trois jours ou plutôt de trente jours, le barbier du village les attend pour une séance de rasage à l’ancienne. Ils repartent ainsi avec la peau douce !


Distillation
Dimanches 15, 22 et 29 octobre 2017
Pause à la mi-journée
Se laisser guider par les arômes subtils de fruits et se retrouver devant la distillerie… Une rencontre surprenante avec les bouilleurs de cru bénévoles de l’Écomusée d’Alsace, qui présentent les étapes de la fabrication du schnaps, l’eau-de-vie alsacienne.


Tout feu, tout flam’
Jusqu’au 5 novembre 2017
Exposition itinérante de huit fours à tarte flambée contemporains. Un projet mené par lesélèves et étudiants des sections chaudronnerie et métallerie des lycées alsaciens suivants : lycée polyvalent Louis Marchal (Molsheim), lycée des métiers Heinrich-Nessel (Haguenau), lycée polyvalent Stanislas (Wissembourg), lycée polyvalent Blaise Pascal (Colmar), lycée polyvalent Georges Imbert (Sarre-Union), lycée professionnel Charles Stoessel (Mulhouse), lycée des métiers Charles de Gaulle (Pulversheim), lycée des métiers Le Corbusier (Illkirch-Graffenstaden) et lycée des métiers Gutenberg (Illkirch-Graffenstaden).


Schnaps-Idee – L’eau-de-vie d’Alsace
Jusqu’au 7 janvier 2018
L’eau-de-vie d’Alsace, ou schnaps, est un produit traditionnel fortement ancré dans la culture régionale. Digestif et thérapeutique, il est traditionnellement produit dans le cercle familial. Aujourd’hui, la production individuelle de schnaps a décliné, mais les distilleries professionnelles perpétuent la tradition en offrant au public des produits de qualité, toujours plus variés.

Comment est produite l’eau-de-vie d’Alsace ? Quelles vertus lui prêtaient les anciens et quelles sont les manières de la consommer aujourd’hui ? L’exposition « Schnaps-Idee », ludique et interactive et montée en partenariat avec des distillateurs locaux, répond à toutes ces questions !


Tenue(s) d’Alsace
Jusqu’au 7 janvier 2018
Suite à un concours lancé par la Région Alsace, des créateurs textiles de la région ont revisité la silhouette alsacienne traditionnelle. Une dizaine de costumes alsaciens contemporains, lauréats du concours et créés par Julie Fabrici (Élégance Couture), Sandy Gertz et Julie Malardel (TEMULÜN Princesse des Steppes), Violaine Mary (Violaine-Mary chapeaux et bibis) et Rita Tataï (Atelier la Colombe), sont donc présentés à l’Écomusée d’Alsace durant la saison estivale.


Propre comme un sou neuf – L’hygiène en Alsace du XIXème siècle à nos jours
Jusqu’au 7 janvier 2018
Aujourd’hui, au XXIème siècle, la salle de bains est l’une des pièces de la maison faisant l’objet de toutes les attentions. Du design d’une douche à l’italienne aux bienfaits de l’hydrothérapie, de la baignoire-îlot aux cosmétiques naturels, la salle de bains est indispensable, pensée pour être un lieu à la fois utile et agréable.

En ouvrant son robinet d’eau chaude, qui songe aujourd’hui que ce geste était encore un luxe à une époque très récente ? Qui sait que dans les années 1950, seuls 6 % des foyers ruraux possédaient une salle de bains ?

L’exposition « Propre comme un sou neuf » propose aux visiteurs de découvrir comment étaient appréhendées, autrefois, l’hygiène, la toilette ou encore la question indispensable et délicate du « petit coin », dans nos villes et villages.


Point à la ligne !
Jusqu’au 7 janvier 2018
13 artisans d’art de la Fédération Régionale des Métiers d’Art d’Alsace (FREMAA) exposent leurs créations : des pièces d’exception que les amateurs pourront directement acquérir auprès de ces derniers en cas de coup de cœur : Didier Clad, Lauriane Firoben, Charlotte Heurtier, Justyna Jedrzejewska, Damien Lacourt, Eri Maeda, Bérengère Paris, Sonia Rinaldi, Kiki Stierlin, Charlène Strack, Dominique Stutz, Claudine Thiellet et Michèle Wagner.

L’expression « point à la ligne » s’utilise pour terminer une phrase, pour affirmer qu’il n’y a rien de plus à dire sur le sujet abordé. Cette exposition est un fabuleux contre-pied à cette définition : dans les métiers d’art, le point est le démarrage de toute création, le début de tous les possibles. La ligne en est le prolongement, qu’elle soit droite, courbe, noueuse, sinueuse… Chaque jour, au sein de leurs ateliers, les créateurs réinventent le point et la ligne, et en proposent plusieurs lectures aux visiteurs : graphique, formelle ou encore poétique.


A venir
Croyances & Superstitions en Alsace
Du samedi 21 octobre au dimanche 5 novembre 2017 (sauf lundis)
En cette période de la Toussaint, l’Écomusée d’Alsace fait la part belle à l’atmosphère particulière d’un entre-deux saisonnier propice aux étranges rencontres, au retour des esprits, à la naissance de légendes et de croyances populaires. Ceux qui invoquent les esprits pour se faire peur n’ont qu’à bien se tenir : les ruelles du village prennent une allure mystérieuse au fil des heures et à l’approche de la nuit… Les traditions alsaciennes revivent à travers parcours insolite, séances de contes ou rencontres de personnages mythologiques.

Au programme :
Atelier de sculpture sur légumes, de 10h30 à 18h (pause à la mi-journée) : déjouez les mauvais sorts en sculptant un visage effrayant et grimaçant !
École des sorcières d’Alsace, à 10h30, 11h30, 13h30, 14h30, 15h30 et 16h30 (tout public) : une curieuse demoiselle investit l’école du village… Institutrice ? Personnage mystérieux ? Petits et grands découvrent croyances des temps anciens et légendes liées à la sorcellerie et autres coutumes inquiétantes de la région. Réalité et superstitions se côtoient… sauront-ils les distinguer ?
Contes de la Toussaint, à 15h, 16h et 17h (tout public) : sorcières, guérisseurs, meneurs de loups, objets maléfiques et personnages diaboliques surgissent d’un brumeux passé empreint de magie. Les conteurs bénévoles de l’Écomusée d’Alsace vous entraînent dans un monde étrange, au son de contes, légendes et histoires.
Visite insolite du village, à 17h : partez à la recherche des curiosités du musée, éléments étonnants ou oubliés, en compagnie de votre guide.

A venir
Animation nature
Dimanches 22 et 29 octobre 2017
De 14h à 17h30, au pavillon de Ribeauvillé

Les naturalistes bénévoles de l’Écomusée d’Alsace accueillent les visiteurs et leur présentent la biodiversité du site, notamment les végétaux récoltés le matin-même !

Eric LEFEBURE
Suivez-moi

Eric LEFEBURE

Propriétaire du site "La vie à Mulhouse" il est sans doute le plus ancien des sites consacré à Mulhouse, il fête ses 17 ans cette année et vous n'avez pas fini d'en entendre parler .
Eric LEFEBURE
Suivez-moi
PARTAGER