Retrouver le 19 octobre à 18h30 place de la Réunion – salle de la Décapole – pour une conférence d’Olivier Richard, professeur d’histoire médiévale à l’UNISTRA sur « Les pauvres en ville »

Un des termes les plus utilisés au Moyen Âge est celui de pauvre, que ce soit dans les chroniques, les actes officiels, les comptes, les testaments, les archives hospitalières etc. Ce vocable évoque un problème de société (les parias ou les victimes de guerres, épidémies, cataclysmes naturels etc.), une question économique (la charité, l’assistance) ou encore institutionnelle (hôpitaux, législation du travail, lutte contre les oisifs etc.). Mais la pauvreté peut aussi être choisie pour suivre le Christ (les moines, les bégards / béguines etc.). Cette pauvreté volontaire, summum d’une vie chrétienne pendant les premiers siècles du Moyen Âge, a connu par la suite bien des adaptations liées à l’évolution des modes de vie. Qu’en est-il de la pauvreté dans ces villes qui émergent dans un monde majoritairement rural ?

Eric LEFEBURE
Suivez-moi

Eric LEFEBURE

Propriétaire du site "La vie à Mulhouse" il est sans doute le plus ancien des sites consacrés à Mulhouse, il fête ses 17 ans cette année et vous n'avez pas fini d'en entendre parler .
Eric LEFEBURE
Suivez-moi

LAISSER UN COMMENTAIRE