Hopla Nature, opus 2 : la fête de la nature 100% Alsace

l ’opération «hopla nature » qui met en avant la faune et la flore locale .
Au programme de la journée , de nombreuses animations pour ( re ) découvrir la biodiversité locale et les acteurs de sa conservation .
cette campagne de sensibilisation durera jusqu’à l’automne.

Let it grow», l’Européenne: «Hopla Nature», sa déclinaison alsacienne Lancée en 2016 à l’initiative de trois des plus grandes associations scientifiques d’Europe, la campagne de sensibilisation « Let It Grow » invite les parcs européens à mettre à l’honneur leur biodiversité locale et les acteurs de la conservation de cette faune et flore à travers des animations à destination du grand public.
C’est dans ce cadre, et pour la deuxième année consécutive, que le Parc zoologique & botanique de Mulhouse lance le 7 mai, de 9h30 à 17h, sa campagne de sensibilisation « Hopla Nature ».
Jusqu’en octobre, le Parc mettra en lumière, à travers un riche programme d’animations et la collaboration d’associations de sauvegarde de la nature locales, la biodiversité alsacienne et présentera au plus grand nombre les actions de conservation auxquelles le site prend part.
Le 7 mai, les visiteurs sont attendus dès 9h30 avec en main un objet en rapport avec la nature locale pour l’accrocher sur la toile d’araignée géante et ainsi manifester leur adhésion à la préservation de la biodiversité locale.
Dès l’entrée, le petit carnet du randonneur leur sera remis et les invitera à arpenter le parcours « faune locale » dans la forêt du Parc.
Plusieurs activités d’observation leur seront alors proposées.
Dans le pré central du Parc, un village de stand offrira de nombreuses animations et temps d’échange avec les équipes du Parc et les acteurs locaux de cette conservation.

Le Parc zoologique & botanique de Mulhouse, acteur de la conservation régionale
Parmi les actions menées par le Parc depuis plusieurs années, un programme sur la tortue cistude a été mis en place, avec un élevage conservatoire, une sensibilisation et des soutiens techniques et scientifiques par l’apport de soins vétérinaires au programme de réintroduction des espèces en Alsace mené par le Conseil départemental du Bas-Rhin.
Du côté de la flore, le Parc abrite 300 espèces dans son Jardin des plantes d’Alsace, et parmi elles, des espèces menacées qui font l’objet d’un travail de conservation.
Par cette vitrine des espèces menacées d’Alsace, le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse participe aux missions du nouveau Conservatoire botanique d’Alsace créé en 2011 et qui coordonne les structures qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine floral régional.
Eric LEFEBURE
Suivez-moi
Les derniers articles par Eric LEFEBURE (tout voir)