Influenza aviaire : le bien-être et la conservation des oiseaux du Parc passent par leur vaccination

Depuis quelques jours, l’ensemble du territoire Français est passé au niveau “Modéré” et “élevé” du risque en matière d’influenza aviaire (H5N8). Ce virus hautement pathogène pour les populations ornithologiques fait peser sur les oiseaux du Parc Zoologique de Mulhouse, une menace prise très au sérieux. le parc garant du bien-être de ses locataires et de leur conservation a alors décidé de vacciner l’ensemble de sa collection d’oiseaux et de confiner certaines espèces.
L’extension de l’épizootie de grippe aviaire (H5N8), hautement pathogène, se prolonge actuellement.
D’un point de vue épidémiologique, toutes les espèces d’oiseaux sont considérées sensibles au virus influenza qui, selon les dernières recherches, n’est pas transmissible à l’homme.
Des mesures de contrôle du risque de contamination sont en cours de mise en place auprès de la collection ornithologique du parc zoologique & botanique de Mulhouse, parmi lesquelles la vaccination et le confinement en bâtiments ou volières à petites mailles, lorsqu’il est possible.
La vaccination concerne l’immense majorité des espèces du Parc, les individus de 62 des 70 espèces présentes au zoo de Mulhouse seront ainsi vaccinés ces prochains jours.
La collection ornithologique du Parc zoologique & botanique de Mulhouse : un volet moins connu de la conservation ex situ Les parcs zoologiques participent à la conservation des espèces en maintenant des populations d’espèces menacées le plus proche possible de la population originelle, en termes notamment de diversité génétique.
Reconnu au niveau international (conservation in situ et ex situ ), le Parc zoologique & botanique de Mulhouse se doit de protéger de toute contamination sa riche collection ornithologique, dont des espèces menacées.
L’application de mesures draconiennes comme celles appliqués en élevage de volailles serait catastrophique pour la mission de conservation, vocation première du Parc.
En décembre 2016, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse comptait 432 individus d ’ oiseaux , appartenant à 70 espèces ornithologiques différentes.
Parmi ces espèces, treize sont inscrites en programme européen d’élevage (EEP).
Il s’agit des garrulaxes du Père Courtois, ibis chauves, manchots, aras à gorge bleue, aras de Buffon, cacatoès des Mollusques, pigeons roses, tourterelles de Socorro, vautours moines, pélicans frisés, sarcelle de Bernier, faisans d’Edwards et étourneaux de Rothschild.
Ces oiseaux sont dans leur grande majorité en voie de disparition dans le milieu naturel.
En partenariat avec certains acteurs spécialistes, des réintroductions d’ibis chauves et de vautours moines dans le milieu naturel ont été rendues possibles ces dernières années.
Le Parc zoologique & botanique de Mulhouse participe, avec la Black Vulture Conservation Foundation, à la réintroduction de vautours moines (Aegypius monachus) dans le Verdon en France. Le Parc donne également à des professionnels de la réintroduction de jeunes ibis chauves (Geronticus eremita) pour des réintroductions en Andalousie. Une réputation internationale autour des oiseaux Parfaitement identifié pour le rôle majeur qu’il joue dans la conservation de certains primates et fauves, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse n’en demeure pas moins un acteur important de la coopération internationale autour de la conservation d’oiseaux. En termes d’élevage, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse s’est ainsi doté en 2011 d’une maison de l’éclosion qui permet d’élever les oisillons à la main, d’augmenter leur bien-être en facilitant le travail des soigneurs, et surtout de doubler le nombre de jeunes élevés chaque année afin d’alimenter les programmes internationaux d’élevage. A date, 86 oisillons sont ainsi nés au Parc zoologique & botanique de Mulhouse, dont 40 représentants d’espèces inscrites en programme européen d’élevage. Pendant la durée de l’épizootie de grippe aviaire H5N8, les échanges d’oiseaux entre le Parc zoologique & botanique de Mulhouse et d’autres établissements spécialisés sont bien entendu suspendus.

Informations pratiques
Horaires :
le Parc zoologique & botanique de Mulhouse est ouvert tous les jours de 9h à 17h en mars, octobre et novembre, de 9h à 18h en avril et septembre, de 9h à 19h en mai, juin, juillet et août et de 10h à 16h en décembre, janvier et février.
Ta r i f s :
• 15 € pour les adultes du 21 mars au 31 octobre 2016.
• 9 € pour les adultes du 1er janvier au 20 mars 2016 et du 1er novembre au 31 décembre 2016.
• 9 € pour les enfants de 4 à 16 ans. Gratuit pour les moins de 4 ans accompagnés d’un membre de leur famille, hors groupe.

Eric LEFEBURE
Suivez-moi
Les derniers articles par Eric LEFEBURE (tout voir)