Mulhouse LOVES Japan

2018 marque le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France et commémore également le 150e anniversaire du début de l’ère Meiji, moment où le Japon s’engageait sur la voie de la modernité et s’ouvrait à l’Occident. La rencontre entre le Japon et l’Occident au XIXe siècle mit l’Europe en effervescence avec le japonisme, ce mouvement d’influence de la civilisation et de l’art japonais sur les artistes et écrivains, d’abord français, puis occidentaux.
C’est dans ce contexte qu’a été conçu l’événement national « Japonismes 2018 ».

EXPOSITIONS

Mulhouse LOVES Japan
Mulhouse LOVES Japan

« Religions et croyances au Japon », Temple Saint-Etienne Du 15 septembre au 15 octobre 2018
Les Japonais ne se consacrent pas de façon unique et définitive à une seule religion. Shintô et bouddhisme sont les plus influentes. Les rites relatifs à la vie – naissance, mariage – relèvent plutôt du shintô, et ceux relatifs à la mort, du bouddhisme. A l’heure actuelle, nombre de jeunes couples japonais font un mariage chrétien, non pas parce qu’ils se déclarent catholiques ou protestants, mais en raison du folklore qui entoure la cérémonie religieuse.

« Les 36 vues du Mont Fuji », Agence porte Jeune Soléa et Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse Du 15 septembre au 15 octobre 2018
Hokusai (1760 – 1849) est l’un des plus grands artistes qu’Edo (Tôkyô) ait connu. Il a laissé une oeuvre monumentale, souvent inégale, mais d’une diversité sans pareille. En alliant dans un style très personnel, la technique Ukiyo-e à la grande tradition picturale chinoise et japonaise, il a renouvelé le monde des formes et des couleurs et contribua grandement à rénover l’art de l’estampe en y introduisant le paysage comme genre indépendant.
Formé à l’âge d’or de l’estampe, le style de Hokusai est au début calme et raffiné, d’une élégance discrète et d’une grande délicatesse. Le contact avec l’art occidental lui fait adopter dans ses compositions un point de vue unique et un horizon très abaissé, tout à fait étrangers à la tradition japonaise, et qu’on retrouve tout au long de son oeuvre.
S’éloignant peu à peu de la tradition Ukiyo-e, il délaisse le monde du théâtre et des quartiers réservés pour se consacrer à l’étude du paysage et de la vie du petit peuple laborieux.

Informations sur l’expo

La série « Les 36 Vues du Mont Fuji » comprend en réalité quarante-six estampes, dont trente-six où le mont Fuji est vu de la côte. Elle a profondément influencé les impressionnistes, alors même que Hokusai avait, pour ses propres estampes, tiré parti de gravures européennes dont le caractère « exotique » l’avait fortement marqué.
L’exposition comprend :
• 46 estampes, 3 planches explicatives + 1 planche titre et étiquettes,
• Taille des cadres :
o 46 cadres alu 40 x 50 cm,
o 4 cadres alu 30 x 88 cm.

La valeur totale de l’exposition « 36 vues du Mont Fuji » est de 108 000 yens H.T. (767 € au 29 janvier 2014).

 

« Inoru ! Prier, Beten » Photographies d’Ôkuma Kôichi, Cité de l’Automobile Du 15 septembre au 15 octobre 2018
Une exposition imprégnée de spiritualité et de poésie à travers une série de photographies

Mulhouse LOVES Japan
Mulhouse LOVES Japan

des cinq plus anciens temples bouddhiques du Japon, réalisée par ÔKUMA Kôichi. À travers différentes approches du bouddhisme, l’exposition tente de nous éclairer sur le sens de la prière. Parmi les photographies, vous aurez l’occasion d’admirer certains clichés rares, dont celui du Bouddha du Clair de Lune vu de dos, sans son aura, chose tout à fait exceptionnelle.
Cette exposition fait écho au film du photographe « La vie, vivre avec », film-documentaire en hommage à Katia et Maurice KRAFFT.

Informations sur l’expo

L’exposition comprend :
• 1 cadre de format 72,2×52,2 cm, 33 cadres de format 55×73,6 cm (dont 10 en formathttps://www.lavieamulhouse.com/mulhouse-loves-japan.html paysage ), 7 cadres de format 31x31cm, 4 cadres de format 44×48,8 cm et 1 cadre de format 25,5×34,1 cm. Les panneaux sont numérotés.
• 7 panneaux explicatifs :
o « Titre de l’exposition» (cadre),
o « Traduction de l’article de Sankei Express» (cadre),
o « Temple YAKUSHIJI »,
o « Temple SAIDAIJI »,
o «Temple GANGÔJI »,
o «Temple ASUKA-DERA »,
o «TempleDAIANJI »,
o «Postface» (cadre).
• Des étiquettes papier (une par panneau).
• Un catalogue au format pdf, imprimable par l’emprunteur. Ce document présente les cinq temples de la région de Nara dans lesquels ont été photographiées les statues bouddhiques. Il présente également le photographe et reprend les textes des panneaux explicatifs.

Mulhouse : Programme Japonismes 2018

Eric LEFEBURE
Suivez-moi

Eric LEFEBURE

Propriétaire du site "La vie à Mulhouse" il est sans doute le plus ancien des sites consacré à Mulhouse, il fête ses 18 ans cette année et vous n'avez pas fini d'en entendre parler .
Eric LEFEBURE
Suivez-moi

Les derniers articles par Eric LEFEBURE (tout voir)