Auteur Sujet: Le langage alsacien de Mulhouse  (Lu 872 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 792
Le langage alsacien de Mulhouse
« le: 23 juillet 2018 à 08:51:20 »
Comme de nombreuses langues, l'alsacien est une langue parlée. Très souvent, sous les diverses dominations, l'usage de cette langue a été interdit, proscrit ou simplement non souhaité. L'usage de cette langue s'est donc perdu de plus en plus.

Toutefois, il existe des cas où l'écriture de cette langue devient nécessaire voire indispensable. C'est le cas, par exemple, pour les pièces de théâtre. Existe-t-il un vocabulaire et une grammaire « officielles » ou quelque chose qui pourrait s'en rapprocher ?

Toute information utile, à ce sujet, sera la bienvenue. Merci !

Bien à vous,
Bliz

Hors ligne Jefekoi

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 10447
  • Sexe: Homme
Re : Le langage alsacien de Mulhouse
« Réponse #1 le: 23 juillet 2018 à 09:28:53 »
Si tu cliques sur le texte bleu lorsque tu veux mettre un message " Traduction Français/Alsacien environ 2100 mots "

Une petite fenêtre s'ouvre et tu peux faire des traductions :



En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8366
Re : Le langage alsacien de Mulhouse
« Réponse #2 le: 23 juillet 2018 à 10:13:32 »
Langue parlée = dialecte
La langue écrite a pour avantage de fédérer les innombrables dialectes qui peuvent coexister dans espace plus ou moins vaste et donc rendre compréhensibles à la majorité sinon la totalité de ses habitants
Mais pour les pièces de théâtre, comme dit notre collègue Bliz, si elles sont présentées à Mulhouse, par exemple, on peut imaginer une orthographe corrspondante encore faut-il que ce soit celle    d e      M u l h o u s e, c'est-à-dire comprise par les spectateurs mulhousiens
Je me souviens d'avoir vu, dans les années 60, Germain Muller ( Strasbourgeois, mais ce n'est pas un reproche ) à la télévision régionale et d'être obligé de demander à mon père de "traduire" des termes inconnus à Mulhouse sous cette forme ce qui m'a vite lassé, bien que le sujet me passionne toujours
On parle aujourd'hui dans LALL ZASS du Colmarien Thomy Ungerer. Il rédige en français, en allemand et en anglais et touche donc un très vaste public. En Allemagne, il est très connu, je crois qu'il a vécu à Hambourg, aux Etats-Unis et en Irlande. J'apprécie surtout sa façon d'appréhender la période de sa jeunesse, pendant l'annexion des années 40 : il n'oublie pas de      t o u t      écrire, ce qui n'est pas fréquent pour une époque parfois bien occultée



En ligne DurnacherArmand

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 370
Re : Le langage alsacien de Mulhouse
« Réponse #3 le: 24 juillet 2018 à 21:13:40 »
Pour le parler et l'écrit mulhousien, les dictionnaires de André NISSLE, D'Lehrschtuwa, sont sans doute ce qui ce fait de plus approprié ; il y a un dictionnaire français-alsacien puis elsassisch-franzesch, ainsi qu'une grammaire alsacienne.
A scheener Owa.