Auteur Sujet: Les cinémas mulhousiens  (Lu 82513 fois)

0 Membres et 1 visiteur sur ce sujet

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #480 le: 29 octobre 2018 à 16:08:42 »
 :Forum65:  On va remettre un peu d'ordre !!!!









        ADN 40





Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 6491
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #481 le: 29 octobre 2018 à 19:01:39 »
Bravo, tu as des doigts de fée ! On voit où tu as été formé !



En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #482 le: 29 octobre 2018 à 19:19:43 »
 :Forum65: :good: :icon_langue:  Message reçu 5/5 ......mais arrêtons là la vrille .....
et reprenons la séance après ce petit entracte .....!! :yes2:

                                           

Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1690
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #483 le: 29 octobre 2018 à 21:49:38 »

Voila, le sieur et sa famille, Joseph Hansberger [surement celui à gauche]
(Hansburger/Hansberger, j'ai trouvé les deux graphies, mais c'est bien la même personne et en vrai c'est Hansberger)

Donc, détail que je découvre, il officia dès 1905 rue de la Synagogue au 5 semble t'il. L'immeuble remanié reste quand même reconnaissable d'après ma photo. C'est juste après la brochetterie, un centre de Tatoo et un relieur de livre dans la place.
À noter que, le premier théâtre de la ville était à deux pas, rue Sainte Claire.
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi, ils se fondent sur mes diverses lectures, ma réflexion [mais pas celle du miroir hein lol] et ma vision de mon Mulhouse

Hors ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1690
  • Sexe: Homme
Re : Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #484 le: 30 octobre 2018 à 00:43:21 »
Grosse Mise à jour de mon texte initial
Petite synthèse que j'ai fait, après diverses lectures, sur le Panorama du Cinéma sur Mulhouse

Tout commence à l’Exposition universelle de 1900, à Paris.
Un Mulhousien en visite et très intéressé par cette nouveauté va se constituer une riche collection de films. Ces films, qu’il achète, il va les louer, devenant le premier loueur de film d’Alsace, mais très vite aussi, les diffuser dans ses diverses brasseries,  il officia dès 1905 rue de la Synagogue au 5 semble t'ilº, Brasserie Joseph Hansberger . Puis le Wintergarten, au 10 ² du faubourg de Colmar, on est en 1906, ce monsieur s’appelle Joseph Hansberger¹.

Très vite, d’autres lieux, principalement des brasseries de notre ville vont suivre. On aura ;
L’Apollo de la brasserie Automaten (je trouve déjà un film en 1908) bâtiment aujourd’hui totalement rasé suite au bombardement de 1944, sortie de la rue des Cordeliers, anciennement 17 rue du Sauvage.

Le Welt, 1908 (très peu de renseignements trouvés TPdRT) rue du Sauvage.
L’étoile de 1909 à 1958, 27 rue Thenard (TPdRT). [le lieu à l'abandon existe toujours]
Le Scala de la brasserie Le Piton 1, rue de l’espérance aujourd’hui avenue Robert Schumann, disparu, aujourd’hui le niveau de la passerelle derrière l’office de tourisme (à peu près) [pourrait déjà montrer des films depuis 1913 et ne plus exister avant 1928 (TPdRT ).

Mais revenons au sieur Hansberger. En 1910 il va démolir sa brasserie transférée au 7 ² , pour construire à la place une nouvelle salle dédiée au cinématographe, le Thalia. Cette salle va une nouvelle fois être démolie pour devenir le Rio en 1958.
Si vous regardez des vieilles photos de la porte jeune, vous remarquerez l’entrée d’un jardin arboré, jusqu’au Rio, on entrait dans le jardin pour accéder aux salles précédentes.
Pas très loin, sur la rue du Sauvage, au 55, le Corso voit le jour en 1913, rénové en 1976, il va fermer ses portes en 1984.
Au 74 de la rue de Bâle l‘Odéon débute le 11 mai 1920, le bâtiment existe toujours face à la rue Flora, je n’en sais pas plus (TPdRT ).
Début des années 30 (TPdRT ) au 10 du faubourg de Colmar un cinéma qui s’appelle quelques temps le Kursaal
ouvert en 1928, devient le Palace.
Le 3 octobre 1935, place Fracklin face à la baraque à frites, le Vox ouvre ses portes. Rénové en septembre 1982, dix en plus tard il fermera ses portes définitivement.
Cette même année, le cinéma Casino, ouvert en 1924 devient le Rex qui fermera définitivement ses portes en fin d’année 1982 (TPdRT ).
À Dornach, il va y avoir le Central, Rue de Belfort, de 1954 à 1970. Démolie en 1982 c’est devenu depuis un parking.
J’y trouve aussi le Moderne, 5, rue Antoine Herzog et le cinéma du Lerchenberg. Pour ce dernier, je suppose une salle multi usage où des projections sont régulièrement faites (TPdRT ).

À la gare centrale, le 20 novembre 1963 on ouvre le Ciné train coté sortie. Devenue interlope, on le rénove en 1976 pour 4 années d’exploitations encore. Il ferme début des années 80.
Le cinéma de quartier le Bel air ouvre en novembre 1969, l’omnia le 8 octobre 1975 jusqu’au 1 octobre 1992, le 4 écrans le 1 Août 1978 il fermera suite à de nombreuses infiltrations d’eau qui mettent à mal l’exploitation des salles le 1 juillet 1987.
Bourtzwiller, rue de Soultz le 5 mars 1960 première projection au Pax qui clos en mars 1982 pour devenir un centre socio culturel.
Le Kinépolis qui ouvre fin 1999, 175 Avenue Robert Schumann, va sonner le glas pour les salles restantes au centre ville puisque au 1 janvier le Rio ferme définitivement ses portes, le Palace aussi pour quelques temps avant de rouvrir sous EuroPalace en 2007.

J’ai aussi trouvé d’autres salles que je vous mentionne ici, mais je ne trouve quasi pas de renseignements sur celles-ci.
Ce sont ;
L’Olympia, 124, Avenue de Colmar ; le Cité Kuche, 47, Rue de Strasbourg ; Hotel de la Gare à Dornach 5, rue Antoine Herzog (même adresse que le Moderne, ça doit être le même)
Et le Rally Drouot, Rue du 57eme régiment de transmission  niveau du 11, aujourd’hui une place de jeux sportifs.

º Renseignement d'une coupure de journal de Traminot - LVàM, corroboré par une photo que j'ai du lieu.
L'immeuble remanié reste quand même reconnaissable d'après ma photo¹. C'est juste après la brochetterie, un centre de Tatoo et un relieur de livre dans la place.
À noter que, le premier théâtre de la ville était à deux pas, rue Sainte Claire.


¹ je n’avais pas trouvé le prénom, puis, je me suis rendu compte que je l'avais même en photo .... Tout le temps.
(Hansburger/Hansberger, j'ai trouvé les deux graphies, mais c'est bien la même personne et en vrai c'est bien "Hansberger")
(j'avoue qu'il me donne un peu de fil à retordre lol mais bon, ça me permet de revenir sur le sujet)


² Merci à Christophe68 pour cette information (vous noterez que l'adresse sera celle du futur Palace)

Parmi de nombreuses sources et lectures, j'aimerai plus particulièrement remercier Henri Daniel dont les coupures de journaux m'on fournies beaucoup de renseignements

J'ai aussi appris pendant mes recherches, que;
La salle du Rio, lorsqu'elle était unique accueillait des films longs avec entractes, Les dix commandements, Ben-Hur, Spartacus ou Cléopâtre. Mais aussi que des artistes s'y produisaient sur sa scène tel Édith Piaf, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell ou Yvan Rebroff
Que le premier choix de "la filature" aurait du être sur l’îlot grand Rex
que Le 4 écrans s'ouvre dans un nouveau bâtiment construit en lieu et place de l'agneau d'or, fermé en 1973 et démoli

J'ai retrouvé une liste que j'avais fait des cinémas de Mulhouse recensés sur les 30 premières années de ce mode de diffusion à Mulhouse (classés par ordre alphabétique)

apollo - casino - central bourtzwiller - central dornach - cinégare
cléo dornach - corso - ebinger - etoile - kaiflin
louvre - moderne dornach - odéon - olympia - palace
populaire - royal - scala - thalia - vox
wintergarten

si je retire ceux dont j'ai déjà parlé dans mon "billet" sur le Panorama du Cinéma sur Mulhouse, il reste les cinémas, le ;

central bourtzwiller
cléo dornach
ebinger
kaiflin
cinéma du louvre (le magasin)
populaire
royal

Sur la vidéo de Henri Daniel des Stàdbummel à Mulhouse-Dornach, Monsieur Heckendorn parle du kaiflin, ça pourrait être le moderne (ou cinéma de l'Hôtel de la Gare)
Pour le cinéma du Louvre, j'ai un logo qui le mentionne sur un de mes livres)
Le cinéma populaire n'est ce pas le cité kucha ?

Citation de:  ;)
Anecdote sur le Thalia
En 1883 Un architecte Scheer, construit un théâtre au 7 du Faubourg de Colmar, c'est L'Eden-Théâtre. Il le dirigera quelques années, le passant ensuite à Madame Veuve Schroth - Collot en 1889 qui le mènera jusqu'en 1905, soit un an avant sa démolition pour devenir le Thalia. [Nota ; elle est la parente de Hannelore Schroth célèbre actrice Berlinoise {Grand-mère ou arrière g-m} et bien sur de son père, lui aussi acteur (peut être moins célèbre) ]. 

En parallèle, j'avais écrit un post sur l'histoire du cinéma suite à un reportage, il y a quelques mois, que je vous livre aussi

Sur Arte ce soir, mais aussi en replay, Charles Pathé et Léon Gaumont
reportage
SYNOPSIS

Charles Pathé et Léon Gaumont
A la fin du XIXe siècle, Charles Pathé et Léon Gaumont sont parvenus à industrialiser et développer le cinéma. En moins de 15 ans, partis de rien, ils ont tout inventé, des studios de tournage aux salles obscures en passant par les machines, la couleur et le son. Si le premier avait un sens aigu des affaires, le second était un ingénieur surdoué. Ces deux hommes que tout opposait se sont livrés à une concurrence acharnée avant de devenir amis à la fin de leur vie.

Quand on met les dates en parallèles, on voit que notre ville à su être vraiment dans le mouvement de ce nouvel outil qu'est, le cinématographe
Tout comme la photographie d'ailleurs

Pour l’histoire, suite au reportage
Tout commence avec le chronophotographeº, appareil crée par Georges Demenÿ. Depuis avril 1896, cet appareil est vendu aux forains avec des « films » crée par une femme, Mademoiselle Alice (Alice Guy), secrétaire de Léon Gaumont. C’est sa compagnie crée les 10 et 12 août 1895, qui le commercialise. Elle est la plus ancienne entreprise du cinéma du monde. Les frères Pathé suivent l’année d’après, le 28 septembre 1896.
À l'Exposition universelle En 1900, Léon Gaumont présente le cinéphonographe. Il est le réel inventeur du cinéma parlant, même si ce procédé n’est pas retenu pour l’instant
***C’est la que Joseph Hansberger, aubergiste qui a une Brasserie rue de la synagogie, qu’il  portera au 10 du faubourg de Colmar, à Mulhouse, le Wintergarten, qu'il transfèrera encore, ensuite,  au 7 lieu qu'il transformera bientôt, va vouloir importer cette nouveauté dans notre ville, dès 1906.
Le 15 juillet 1910, Léon Gaumont va acheter un ancien hippodrome couvert, L'Hippo-Palace, qui deviendra le Gaumont-Palace avec 3 400 places premier cinéma qui ouvre ses portes Le 11 octobre 1911.
***Soit, un an après le Thalia de Mulhouse. (et oui .... pas officiel mais réel)

Les frères Pathé, eux, ne seront que des diffuseurs de films, les salles qui portent leur nom, ne sont que des salles avec exclusivité de diffusion, elles n’appartiennent pas au groupe.


º Série de photos qui décomposent le mouvement, Demenÿ profite des études de Jules Janssen qui dès 1874 étudie la cinétique et du celluloïd inventé par John Carbutt, en 1885. Ça donne ça https://youtu.be/N4s-umeNkEs

George Méliès, précurseur du cinéma !
La Cinémathèque française a appris avec très grande tristesse le décès, le 8 juillet 2018, de Madeleine Malthête-Méliès, sa petite  fille.
Madeleine Malthête-Méliès a vécu son enfance à coté de ce grand  père farfelu dont la poésie visuelle a permis pleins  d'innovations cinématographiques, qui ont contribuées aux  trucages, au montage (par les fondu et fondus enchainés), le motion capture (qui permettra le dessin animé par exemple), les
décors (je songe particulièrement aux superbes décors peints en trompe l'oeil du film "Le magien d'Oz) etc. .....
Il est aussi le premier à crée, en 1897, un studio de cinéma (à Montreuil, studio de 17m de large sur 66 de long) la Star film
C'est grâce à cette petite fille conquise par son grand père et son œuvre, que la cinémathèque française a pût reconstituer une partie de son œuvre (souvent des copies, puisque pendant la guerre ses matériaux de base et ses productions sont "fondus" pour récupérer les matières premières qui les composes)

J'espère qu'elle reposera à ses cotés au Père-Lachaise à Paris ( il est enseveli dans la 64e division tombe 23)

en photo, son film emblématique "voyage sur la lune" de 1902
https://upload.wikimedia.org/.../commons/0/04/Le_Voyage_dans_la_lune.jpg
 
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi, ils se fondent sur mes diverses lectures, ma réflexion [mais pas celle du miroir hein lol] et ma vision de mon Mulhouse

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 6491
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #485 le: 30 octobre 2018 à 13:45:11 »
Pour l'anecdote, dans le cadre du cinéma à Mulhouse, j'étais un assidu du cinéma du jeudi ( 10h - 12h ) où il n'y avait que des écoliers, dans la salle du Palace
On y passait un bon documentaire suivi d'un film généralement intéressant
Pour la discipline ( forcément, vous devinez l'ambiance, sinon … ) il y avait une sorte de pion qui me faisait penser aux bouchers avec la blouse en biais et le crayon sur l'oreille ! Un personnage ! Le type même du Rausschmeisser, expression connue des Mulhousiens, traduite en français par videur … Sauf que lui, je ne sais pas s'il se contentait de vider … En attendant, la Ville faisait de son mieux pour canaliser la jeunesse et l'occuper le jour de congé scolaire, à l'époque

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 6491
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #486 le: 30 octobre 2018 à 14:19:10 »
Annuaire de Mulhouse 1905

Rue de la Synagogue n° 1

Joseph Hansberger, aubergiste

Hors ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1690
  • Sexe: Homme
Re : Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #487 le: 30 octobre 2018 à 23:30:38 »
Annuaire de Mulhouse 1905 * Rue de la Synagogue n° 1 * Joseph Hansberger, aubergiste

Je me demandais, si la numérotation était pareil, mais de nos jours c'est clairement la même façade que celle du 5

Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi, ils se fondent sur mes diverses lectures, ma réflexion [mais pas celle du miroir hein lol] et ma vision de mon Mulhouse

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #488 le: 15 décembre 2018 à 19:56:54 »
Tiens puisqu'il y a du monde devant ...... jetons un regard  furtif sur la façade du RIO ......  PORTE JEUNE ...

Les années 60 ....


 
                                               


Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Christophe68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 207
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #489 le: 16 décembre 2018 à 11:41:58 »
Merci ADN 40 pour cette photo du Rio.
Vous étiez aux premières loges avec les bureaux des DNA juste en face en plus.

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #490 le: 16 décembre 2018 à 11:52:14 »


Merci ADN 40 pour cette photo du Rio.
Vous étiez aux premières loges avec les bureaux des DNA juste en face en plus.

Salut Christophe ,  Heureux de te retrouver .  Oui , avec le Rio nous étions ( presque vis à vis )......!

 :inlove:  J' aimais bien le Rio , mais   :wub:   je leur préférais le REX ou le Palace .... :yes2:

Ces temps ne sont plus hélas ..... mais je garde en moi ces fabuleux souvenirs si bien chanté
dans la dernière séance , de mon pote Eddy .....!!!

Bon  Dimanche cher Christophe  , et bien cordialement   

Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 6491
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #491 le: 16 décembre 2018 à 12:11:18 »
Le PALACE existe à nouveau

Hors ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1690
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #492 le: 09 janvier 2019 à 09:07:36 »
En ce début d'année, état des lieux des salles Mulhousiennes
https://www.lalsace.fr/haut-rhin/2019/01/09/2018-le-grand-plongeon
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi, ils se fondent sur mes diverses lectures, ma réflexion [mais pas celle du miroir hein lol] et ma vision de mon Mulhouse

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 6491
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #493 le: 09 janvier 2019 à 11:05:35 »
Pas étonnant
Je n'y vais jamais, Kinépolis surtout pas le soir, ( pour raison de sécurité ) le parking, j'y suis allé une seule fois, la nuit et le jour par rapport à l'autre bout de la ville, le P UNIVERSITE …
Quant aux films, je les vois sur des chaînes allemandes bien avant qu'ils ne passent à la télévision française ...

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #494 le: 09 janvier 2019 à 13:54:58 »
 :coeurs02: :coeurs02: :Forum65: :Forum65: :good:  Et pourquoi pas un retour du Ciné train en gare

de Mulhouse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!     on peut rêver .....ça n'engage à rien .....et ça fait du bien ................!

                                                                  ************



                                         :yelclap: :yelclap: :   :lolLarge: 


Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #495 le: 15 janvier 2019 à 18:06:11 »
Et en parlant , du Ciné train ......  et par là même du Ciné PAX ....



                                               


Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Christophe68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 207
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #496 le: 25 janvier 2019 à 21:11:22 »
Bonsoir,

J'ai trouvé dans les DNA de janvier 1979 une ancienne photo du cinéma La Cigale à Thann.
Je ne sais pas si certains d'entre vous l'ont connu, il a du fermer à la fin des années 70. Je crois même qu'il y avait un 2ème cinéma à Thann durant ces années-là.



En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #497 le: 26 janvier 2019 à 07:21:50 »
 :Forum65: :Forum80: :good:  voici pour mon ami Christophe  , un ticket d'entrée du Cinéma
La Cigale .... recto verso ....





Et une autre salle : Casino Cinéma à Thann :  en N&B


et colorisée :


Et face à la Collégiale ...... au début du siècle dernier
tout de suite  après guerre 14/18 .... salle de cinéma : avec à l"affiche le film : < L' Alsace reconquise  > ....



et concernant également la vie d'une actrice alsacienne Jeanne Helbling , née à Thann et du cinéma La Cigale ....




                                         Amitiés cinéphiles







Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Christophe68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 207
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #498 le: 26 janvier 2019 à 15:54:39 »
Merci pour ces photos et infos.
Bon week-end.

En ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11466
  • Sexe: Homme
Re : Les cinémas mulhousiens
« Réponse #499 le: 26 janvier 2019 à 16:23:26 »
 :Forum65:  Et pour finir le travail ,  voici des photos  et la filmographie de cette artiste
Jeanne Helbling , née à Thann ....
Artiste de talent  à la filmographie impressionnante !!!!!







  ADN 40




Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .