Auteur Sujet: Pourquoi cette différence?  (Lu 11107 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Re : Pourquoi cette différence?
« Réponse #20 le: 01 mai 2015 à 16:58:03 »
Merci
Je ne prétends pas être une mine d'or, encore que, ça me permettrait d'envisager quelques voyages, un de mes plaisirs
D'ailleurs, je n'ai aucune prétention d'aucune sorte
Par contre, quand je lis, ici OU AILLEURS, des choses méritant ( restons modestes ) de mineures précisions, et s'agissant d'un forum où tout un chacun est censé pouvoir s'exprimer librement ( dans le respect de la loi et d'un minimum de convenances ), je n'hésite pas quand il s'agit de domaines qui me passionnent. Evidemment, je ne suis pas le seul. D'autres - et ils se reconnaissent, en particulier aujourd'hui-même - d'autres que moi donc savent participer et même dans le respect de la personne. Et si je me trompe, et qu'on me rectifie, je considère que c'est une richesse et pas une atteinte à la dignité ! Nous ne sommes pas libres de tout, mais au moins d'avoir une opinion ... quitte à la taire si ça se gâte. On a vu ça en Alsace en diverses périodes. Et je trouve qu'aujourd'hui, on écrit ou on trouve à lire beaucoup de choses qu'on évitait de citer auparavent. Tomy Ungerer et Germain Muller on bien illustré cette situation ... N'en parlons plus, disait le dernier, quand il sentait l'obstruction chez son vis-à-vis.

Hors ligne gerarddu67en68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 34
  • miamiam gutte dampfnudle von hatten
Pourquoi cette différence?
« Réponse #21 le: 30 octobre 2021 à 00:38:00 »
+ un Päxer de plus dans le Haut Rhin.
Bonjour, Jaja, mais saviez vous aussi, que cette dénomination de päxer, remonte déjà dans les années 1800.?
Et je vient aussi d'en apprendre une bonne.
Dans un vieux récit de Auguste Stöber https://www.numistral.fr/ark:/12148/bpt6k9400677d/f33.item
Galgenplatte, ici est mentionné une colline qui était dénommé "Blöttene", et lui pour cette dénomination, il pensait, oui sans réel certitude, donc que ce nom dans notre beau Sundgau, à Vieux ferrette,  il devait surrement provenir du mot Blut comme le Bluttenberg qui lui se trouve à Ste. Marie au mines.

Eh ben non!!! Tout faux... Alors pour connaître la réponse, il faut bien sûr connaître l'historique de notre passé Alsacien. Et surtout la période des Années 1630-1680. Ou pour Sélestat, j'avais une fois pu lire, l'histoire que la ville as été occupé par les Suédois et que uniquement en 1680, le bon Roi de France, avait réussis à chassé les Suédois, et bien sûr aussi ordonné la fortification de la ville. en 1630, elle n'était pas encore fortifier.

Ainsi Tenez vous bien, ben oui, le mot Blöta Mot Suédois, qui traduit = Mouiller ou tremper. (Verbe au présent c'est Blöta et après les différentes formes pour le conjuguer c'est avec 2 "tt").
https://fr.bab.la/conjugaison/suedois/bl%C3%B6ta
Ce qui veut dire, soit les Suédois sont arrivé jusque dans le Sundgau, ou alors des descendants de ses Suédois, c'était eux, qui ont dénommé cette colline "Blöttene".

Maintenant pour Päxer???? Il y'as quelques années déjà, ou j'avais fait les recherches sur cette dénomination, du moins l'origine de sa provenance, j'étais tombé sur une lettre d'un Alsacien, ayant immigré au État Unis.
Et le texte énumérait juste:
"Aujourd'hui est arrivé un Päxer", et la lettre était déjà daté de 1830 ou de 1850, mais ici cela nous aide pas à grand chose, puisque comme précédemment cela avait déjà été énumérer, ici dans mon Haut Rhin actuelle, ce sont les Bas-Rhinois qui sont des päxer ou pexer, et dans le Bas-Rhin, nous avions dénommé dans l'ancien temps les Lorrains.

Donc Päxer, cela s’écrit bien comme cela, avec le tréma sur le "A" et non avec un "E", donc je soupçonne la provenance réellement Allemande, ou alors comme ont as pu le remarquer avec le mot "Blöttene", qui lui aussi utilise les trémas sur la voyelle, soit d'origine Suédoise.

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #22 le: 30 octobre 2021 à 11:40:38 »
Pour les Mosellans de dialecte germanique, les Alsaciens sont aussi des Pèx'r    ( orthographe dont la seule ambition est de permettre à des Francophones de savoir comment ça se prononce ... )

Il pleut, ma sortie de demain avec mes petits-enfants aux manèges de la foire d'automne de Bâle est bien compromise !

Dommage, là-bas, j'entends bien plus parler comme dans les années 50 à Mulhouse, avec quelques petites différences

En ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 574
Pourquoi cette différence?
« Réponse #23 le: 30 octobre 2021 à 12:02:31 »
Pour les Mosellans de dialecte germanique, les Alsaciens sont aussi des Pèx'r    ( orthographe dont la seule ambition est de permettre à des Francophones de savoir comment ça se prononce ... )

Il pleut, ma sortie de demain avec mes petits-enfants aux manèges de la foire d'automne de Bâle est bien compromise !

Dommage, là-bas, j'entends bien plus parler comme dans les années 50 à Mulhouse, avec quelques petites différences

Chez nous on appelait Pèx'r les Bas-Rhinois. Ceci étant, papa Strasbourgeois et maman Mulhousiennes, nos 2 grand-mères du nord et du sud, se chamaillaient toujours gentiment à savoir comment mon frère et moi communiquerions le mieux. Finalement après avoir passé toutes nos vacances à Strasbourg et le reste de l'année à Mulhouse avec nos parents, mon frère et moi parlions aisément les 2 patois.

En ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 4663
Pourquoi cette différence?
« Réponse #24 le: 30 octobre 2021 à 12:05:13 »
Et "krut pura" (écrit comme prononcé) c'est pour quoi ?
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi fondés sur mes diverses lectures, ma réflexion ma vision de mon Mulhouse

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #25 le: 30 octobre 2021 à 14:42:19 »
en français : péquenots, pécores, ploucs, gavots ( ceux de Lozère qui sentaient la vache ... ), en autres gentillesses

Bûra = Bauern = paysans

en Suisse : Bouri-Lutt Bauerns Leute

Krutt Bûr = paysan qui travaille le chou, il y en a un à Heimsbrunn ... spécialisé dans le chou à choucroute

En ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 4663
Pourquoi cette différence?
« Réponse #26 le: 30 octobre 2021 à 14:58:01 »
 :good:
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi fondés sur mes diverses lectures, ma réflexion ma vision de mon Mulhouse

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1997
Pourquoi cette différence?
« Réponse #27 le: 30 octobre 2021 à 15:36:08 »
Chez nous on appelait Pèx'r les Bas-Rhinois.
C'est habituellement le cas à Mulhouse. Ainsi donc, « Pèx'r », tout comme « walsch », signifie étranger, pas d'ici, autrement que nous ou autrement que de chez nous.

À Mulhouse, on appelle « Schwowa », les souabes, mais tout autant tous les Allemands. On appelle « Walscha », les Français dits de l'intérieur, car ils sont différents. Mais on parle aussi de « Walschkorn » pour désigner le maïs. C'est donc un blé pas de chez nous, un blé différent.

Àla bonheur !

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #28 le: 30 octobre 2021 à 18:01:12 »
Les Welsches ( Valcha, à Miluze ) étaient, je crois, des tribus de Francs ou assimilés

A Mulhouse, le terme peut avoir une connotation péjorative : Es ist welsch = séche valche = c'est ... désordonné

Ce n'est pas le cas à Bâle où il est tout-à-fait correct de dire Welsche Schweiz = Suisse romande

Mais le terme est aussi employé dans le Tyrol du Sud - Haut Adige où les indigènes ( où Tyroliens / Autrichiens de souche ) traitent ainsi et sans sympathie les nouveaux habitants - Italiens - que leur ont imposés les Traités de Versailles / Trianon / St Germain au sortir de la Première Guerre mondiale

La nouvelle frontière du Brenner les a alors séparés de la "mère patrie" dont ils continuent à ce jour de parler la langue. Ils se déclarent généralement satisfaits du statut octroyé - intelligemment - dans les années 60 dans le cadre de la République Italienne

Je suppose que leurs pères ont pu mesurer l'incurie de leur ancien "lieber" Kaiser Franz qui avait stupidement déclenché le conflit ( comme les autres précédemment et qu'il avait systématiquement tous perdus )

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2282
Pourquoi cette différence?
« Réponse #29 le: 30 octobre 2021 à 18:18:26 »
Ils se déclarent généralement satisfaits du statut octroyé - intelligemment - dans les années 60 dans le cadre de la République Italienne

... moyennant quand même quelques bombes au passage...

Hors ligne gerarddu67en68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 34
  • miamiam gutte dampfnudle von hatten
Pourquoi cette différence?
« Réponse #30 le: 30 octobre 2021 à 19:16:36 »
Et "krut pura" (écrit comme prononcé) c'est pour quoi ?

Krut Buehra, ou avec "e sui remplace le a" chez les Bas-rhinois, krut = choux  et buehre = cultivateur, donc je pense que tu sait de qui il s'agit?
ici tout le monde le dit lorsque ont as un tracteur devant nous sur la route, et que il y'as une longue file qui attend pour arrivé tous au même lieux et en même temps au travail.
Donc c'est bien le juron que nous ont utilise encore aujourd'hui, sur la route.

Hors ligne gerarddu67en68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 34
  • miamiam gutte dampfnudle von hatten
Pourquoi cette différence?
« Réponse #31 le: 30 octobre 2021 à 19:34:45 »
PÄXER ET PEAUX-ROUGES (titre d'un livre).
Et une nouvelle fois chez les Suedois.
då  ström- uti/rkan  päxer.

et ici une nouvelle phrase suédoise.
Equmenias vision: Där barn och unga päxer i gemenskap med varandra och Jesus.
traduit = La vision d'Equmenia : Où les enfants et les jeunes travaillent ensemble avec Jésus.

Es ce que ici päxer = Travailleur?
parce que unga = jeune

Donc, es ce que ce mot aussi, proviendrait des anciens suédois, qui était en Alsace pendant 50 ans dans les années 1630-1680???
pour le moment c'est ce que je pense bien, et donc un päxer = un travailleur.

et ici encore d'autre.
https://www.google.com/search?q=P%C3%A4xer+sweden&client=firefox-b-d&ei=foB9YffYN6GJlwTX9oTACA&oq=P%C3%A4xer+sweden&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAM6BwgAEEcQsAM6BQghEKABSgQIQRgAUNh6WK-JAWCPjwFoAXACeACAAagDiAHCCZIBCTAuNC4xLjAuMZgBAKABAcgBCMABAQ&sclient=gws-wiz&ved=0ahUKEwj3j8KP1PLzAhWhxIUKHVc7AYgQ4dUDCA0&uact=5

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #32 le: 30 octobre 2021 à 21:14:17 »
Ils se déclarent généralement satisfaits du statut octroyé - intelligemment - dans les années 60 dans le cadre de la République Italienne

... moyennant quand même quelques bombes au passage...

Effectivement, mais comme disait Charlie, on met les fusils au placard et on discute

Sous Mussolini, ça ne discutait pas, il faisait venir des Siciliens pour le grand remplacement comme disent les Québecois

Mais finalement les autochtones ont obtenu des aménagements qui font qu'ils ne voient plus aucune raison pour un rattachement à l'Autriche

Je suggère une visite sur place, par exemple dans la région menant vers le sud au lac de Garde !

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2282
Pourquoi cette différence?
« Réponse #33 le: 30 octobre 2021 à 21:48:03 »
Mais finalement les autochtones ont obtenu des aménagements qui font qu'ils ne voient plus aucune raison pour un rattachement à l'Autriche

Ah bon ? Tu as l'air vachement au courant...

Hors ligne gerarddu67en68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 34
  • miamiam gutte dampfnudle von hatten
Pourquoi cette différence?
« Réponse #34 le: 30 octobre 2021 à 22:50:19 »
Les Welsches ( Valcha, à Miluze ) étaient, je crois, des tribus de Francs ou assimilés

A Mulhouse, le terme peut avoir une connotation péjorative : Es ist welsch = séche valche = c'est ... désordonné

Ce n'est pas le cas à Bâle où il est tout-à-fait correct de dire Welsche Schweiz = Suisse romande

Mais le terme est aussi employé dans le Tyrol du Sud - Haut Adige où les indigènes ( où Tyroliens / Autrichiens de souche ) traitent ainsi et sans sympathie les nouveaux habitants - Italiens - que leur ont imposés les Traités de Versailles / Trianon / St Germain au sortir de la Première Guerre mondiale

La nouvelle frontière du Brenner les a alors séparés de la "mère patrie" dont ils continuent à ce jour de parler la langue. Ils se déclarent généralement satisfaits du statut octroyé - intelligemment - dans les années 60 dans le cadre de la République Italienne

Je suppose que leurs pères ont pu mesurer l'incurie de leur ancien "lieber" Kaiser Franz qui avait stupidement déclenché le conflit ( comme les autres précédemment et qu'il avait systématiquement tous perdus )

oh la avec le mot Welches, tu nous ramène déjà en l'an 1380, et le prochain mot, tu vas nous sortir un mot d'origine Romaine? du temps des vielles routes romaines??
Le Welches c'est aussi un Fromage avec du Gewürtzraminer, tu le connaissait celui là?
surement que oui!

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1841
  • A Buick, what else ?
Pourquoi cette différence?
« Réponse #35 le: 31 octobre 2021 à 09:04:37 »
"Walsch" sont tous ceux en dehors du monde germanique qui parlent au départ le celte , ensuite le latin et plus encore les Gallo-romains, sauf les Slaves et les Scandinaves.

Les Français pour les Alsaciens, les Romands pour les Suisses allemands, les Gallois pour les Anglo-Saxons, les Italiens pour les Tyroliens, les Wallons pour les Flamands, les Roumains (Valaques) pour les Slaves, sont tous des "Welches"

Même les Polonais disent "Wloch" pour les Italiens et les Vikings "Vlaesk" pour les Français entre autres.

La Wallonie, le pays de Galles, les Cornouailles (Cornwall), la Valachie sont aussi tirés du mot originel "Wal".

En gros, ce terme désigne globalement les étrangers pour un germanophone...
" Puissiez-vous vivre des temps intéressants... "

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #36 le: 31 octobre 2021 à 10:51:07 »
Oui, Grandga, j'avais oublié ou ignoré les Welsch Rabbit ...

et pour les Wallons de la part des Flamands, je l'ignorais, mais vu leur affection réciproque, je veux bien le croire

Et il y avait à Mulhouse un quartier vers le Drouot qui s'appelait Valachie ou presque, au début du XX° siècle, quelqu'un connait ?

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13379
Pourquoi cette différence?
« Réponse #37 le: 31 octobre 2021 à 10:57:31 »
Mais finalement les autochtones ont obtenu des aménagements qui font qu'ils ne voient plus aucune raison pour un rattachement à l'Autriche

Ah bon ? Tu as l'air vachement au courant...

Bilingue depuis l'enfance ( mais je n'avais rien demandé ... ), je regarde les télévisions françaises, allemandes et suisses

Sur 3Sat, sorte d'Arte suisse allemand autrichien, on a la possibilité d'apprendre quelques bricoles quand les autres programmes sont nuls, et ça arrive

et je me suis donc laissé dire que les Tyroliens du Sud ont obtenu un statut favorable qui ne les pousse plus du tout vers l'Autriche. Il faut préciser que la région est riche et attire aussi beaucoup de touristes

Longe le lac de Garde et tu ne verras que des Mercédès Bé-Emme et autres zodies en stationnement !

Plus au sud, tu peux bifurquer vers Venise, Trieste et ... Portoroz ( Istrie ), des régions autrefois disputées et où la législation a imposé le bilinguisme italien / slovène sans drames !

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2282
Pourquoi cette différence?
« Réponse #38 le: 01 novembre 2021 à 11:19:59 »
Longe le lac de Garde et tu [...] verras

... que finalement, la géopolitique, c'est simple :icon_biggrin: Pendant que j'y suis...

Citation de: Ernst Martin et Hans Lienhart, Wörterbuch der elsässischen Mundarten, 1897
Pexe(r) m. Spottname der Lothringer wegen ihrer Sprache, die für pf vielmehr p sagen. [Nêksər, Phêksər!] ruft der Elsässer dem Lothringer zu Illk. Str. Lothringer P.! U. ‘Früher wurde der Name in Erstein und Umgebung den Leuten aus Selz, Langenschleital angegeben’ St.

Citation de: Michael Ferdinand Follmann, Wörterbuch der deutsch-lothringischen Mundarten, 1909
Päckser(t) [pêksərt Pü.; pêksər Ri. Bi. Fo. — Pl. pêksərtən] m.
1. einer, der die Püttlinger od. Saargemünder Mundart spricht. —
2. Spottname der Elsässer auf die Lothringer überhaupt. s. päcksen. — Zs.
(source)

Citation de: André Nisslé
päcksa.- pour le Strasbourgeois c'est parler Francique, pour le Mulhousien c'est parler Strasbourgeois
(source)

 :icon_biggrin:

[Derniers messages]