Auteur Sujet: Auguste Lustig  (Lu 14730 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #40 le: 21 décembre 2015 à 10:49:54 »
A mon avis,
" schelte " en ancien haut Allemand signifie 'reproche', 'critique', voire 'engueulade' , 'remonter les bretelles' (d'r vàter hàt mi g'schelta)

Je pense qu'en disant " me ka's nitt schelte " , l'auteur a voulu dire 'on ne peut le nier' sous entendant un sens à la fois 'critiquer' et 'occulter'...
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #41 le: 21 décembre 2015 à 10:54:24 »
Z'Milhüse fehle d'Metzger nitt,
Die Lit verstehn noch z'handle,
Me meint grad, ihre Wirscht wann hit
In Rissbli sich verwandle.

Milhüse hat viel Kirche-n-o,
D'Lit gehn sich drin geh neige,
Züem Schin, denn Alle wisse's jo,
'sisch nur fir d'Toilett z'zeige.

On ne manque pas de bouchers à Mulhouse,
Ces gens comprennent encore comment marchander,
On pourrait croire qu'aujourd'hui leurs saucisses
Veulent se transformer en crayons.

Mulhouse a aussi beaucoup d'églises,
Les gens y vont pour s'incliner,
Pour l'apparence, car tous le savent donc,
C'est seulement pour montrer la toilette.


"Rissbli" J'avais totalement séché sur ce mot. Le dico "Dummel Di awer langsam" nous apporte la traduction:
----Rissblî. crayon. Ce mot a disparu du vocabulaire d'aujourd'hui; il fut propre à Mulhouse et à Bâle, à l'exclusion de tout autre ville ou canton.----



à suivre
My taylor is rich

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Re : Auguste Lustig
« Réponse #42 le: 21 décembre 2015 à 10:57:41 »
A mon avis,
" schelte " en ancien haut Allemand signifie 'reproche', 'critique', voire 'engueulade' , 'remonter les bretelles' (d'r vàter hàt mi g'schelta)

Je pense qu'en disant " me ka's nitt schelte " , l'auteur a voulu dire 'on ne peut le nier' sous entendant un sens à la fois 'critiquer' et 'occulter'...

Merci pour cette précision, je complète donc la traduction
My taylor is rich

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Auguste Lustig
« Réponse #43 le: 21 décembre 2015 à 11:27:17 »
A mon avis,
" schelte " en ancien haut Allemand signifie 'reproche', 'critique', voire 'engueulade' , 'remonter les bretelles' (d'r vàter hàt mi g'schelta)

Je pense qu'en disant " me ka's nitt schelte " , l'auteur a voulu dire 'on ne peut le nier' sous entendant un sens à la fois 'critiquer' et 'occulter'...

Merci pour cette précision, je complète donc la traduction


J'ai quelques doutes pour le mot " Melker "

Si la traduction 'trayeur', 'laitier' est exacte, le sens me parait plus sous entendu.

Les Allemands utilisent parfois le mot "Melker" comme " Abzocker " dans le sens 'escrocs', 'parasites'.

De là à penser que Lustig a voulu dire qu'il y a suffisamment de parasites à Mulhouse dont la seule vache est la fontaine, je vous laisse juges... :whistling1:

Il y a même un tout petit % de chance qu'il ait voulu dire qu'il y a assez de 'Suisses' à Mulhouse, puisque dans tout l'espace germanique jusqu'au bord de la Baltique on appelait les trayeurs des " Schweizer" et vice versa...
Mais là franchement j'y crois pas trop.
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : Auguste Lustig
« Réponse #44 le: 21 décembre 2015 à 12:32:22 »
Merci à Nageur et à tous ceux qui participent : c'est passionnant de suivre cette traduction.  :yelclap:

Pour Rissbli : on trouve ce mot dans le "Wörterbuch der elsässischen Mundarten" http://woerterbuchnetz.de/ElsWB/?sigle=ElsWB&mode=Gliederung&hitlist=&patternlist=&lemid=EP03047#XEP03048
(Une découverte pour moi.)

En allemand, Reiß­blei = Grafit (http://www.duden.de/rechtschreibung/Reiszblei)

Pour les trayeurs, je ne sais pas... mais on comprend que l'eau de la fontaine aide à remplir les bouteilles de lait, ce sont donc bien des magouilleurs.

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #45 le: 23 décembre 2015 à 16:20:40 »
Z'Milhüse sieht me mangmol als
Doch Lit derher stolziere,
Die thien wahrhaftig 's Bittersalz
Mit Vortheil remplaciere.

Z'Milhüse herrscht e Zatligkeit!
's hat Lit drin, i wott wette,
Se gäbte gern e-n-Aüg mit Freid,
Wenn Andre gar kein's hätte.

A Mulhouse on voit parfois comme
Si des gens paradaient,
Ceux-là remplacent le [Bittersalz (sel amer)]
Avec avantage.

A Mulhouse règne une tendresse !
Il y a des gens, je veux parier,
Qui donneraient volontiers un oeil,
Si d'autres n'en avaient aucun


Ah encore un piège avec "Bittersalz". Traduction littérale "sel amer". Mais peut-être s'agit-il ici des mines amères, ou mines tirées - ou sales gueules! Merci pour les suggestions (finalement, vous pouvez également bosser un peu, amis lecteurs..   :whistling1: :whistling1:)

Suite et fin au prochain post
My taylor is rich

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : Auguste Lustig
« Réponse #46 le: 23 décembre 2015 à 19:57:29 »
Auguste Lustig manie toujours plus ou moins l'ironie. C'est comme avec les trayeurs et leur fontaine... on peut traduire au premier degré (donc "sel amer") et laisser au lecteur la liberté d'en apprécier l'ironie.

Le "sel amer" est le sulfate de magnésium : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_magn%C3%A9sium (laxatif, goût amer... :00000006:)

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #47 le: 23 décembre 2015 à 22:46:16 »
Je vais tenter d'en traduire le sens 'à la Mulhousienne'

 À Mulhouse on voit parfois se pavaner des gens qui remplaceraient avantageusement un laxatif...
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : Auguste Lustig
« Réponse #48 le: 24 décembre 2015 à 10:22:34 »
Il y a un site qui propose des traductions dans leur contexte : http://www.linguee.fr/allemand-francais/traduction/bittersalz.html
On y trouve plusieurs fois "les sels d'Epsom".
http://www.selepsom.fr/
J'imagine que c'était un remède en vogue, il y a 130 ans. Il semblerait qu'à avaler, ça a plutôt mauvais goût.

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #49 le: 24 décembre 2015 à 11:25:38 »
Intéressante dérive au fil des traductions... ( trouvé sur le site http://www.linguee.fr/allemand-francais/traduction/bittersalz.html)


" Eine schwache Klonenlösung der hohen P Betriebsnahrung (wie Peter 5-50-17), der Spurelemente und des Bittersalzes mischen und Betriebe in verwurzelnder Lösung pro Anweisungen im Aufkleber dann eintauchen. "

' Mélanger une solution faible de clonage de haut aliment végétal de P (tel que Peter 5-50-17), d'oligoéléments, et de sels d'epsom et puis plonger les usines dans la solution s'enracinante par instructions sur l'étiquette. '

Il ya à l'origine un texte anglais qui dit :

" Mix a weak cloning solution of high P plant food (such as Peter 5-50-17), trace elements, and epsom salts and then dip plants in rooting solution per instructions on label."

--Étrange dérive du mot "plants", qui en anglais veut à la fois dire plante et usine, traduit en allemand en "Betriebe" puis en 'usines'  :pw:--

La traduction directe donnerait:

Melanger une faible solution de clonage (bouturage) à haute teneur en 'P' (phosphore), telle que Peter 5-50-17 *, avec des oligoéléments  et des sels d'Epsom, puis trempez les plantes dans la solution d'enracinement selon les instructions sur l'étiquette.

* 5% azote (N), 50% phosphore (P), 17 % Potasse (K), les engrais sont toujours désignés par leur teneur N-P-K, auxquels se rajoutent d'autres éléments selon la formule.
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #50 le: 24 décembre 2015 à 11:38:29 »
Quand aux eaux minérales, la Contrex et l'Hépar sont 'sulfatées calciques et magnésiennes', d'où leur petit arrière gout amer et un effet laxatif quand on en boit trop.

Calciumsulfat = Glaubersalz
Magnesiumsulfat = Bittersalz, les deux sont amers
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Re : Auguste Lustig
« Réponse #51 le: 24 décembre 2015 à 15:57:18 »
À Mulhouse on voit parfois se pavaner des gens qui remplaceraient avantageusement un laxatif...

Excellent. Donc en clair: "Die Lit sìn zum kotza" (je ne traduis pas)   :whistling1:
My taylor is rich

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #52 le: 24 décembre 2015 à 16:08:50 »
Milhüse hat a Klapperst'i,
Doch thüet er nimm regiere;
Jetz war's nimm gnüe an eim allei,
Wenn er misst functionniere!

Milhüse hat, was hat's doch noch,
Do blib i glaüb jetz hanke,
Viellicht sag ich's I später doch,
Nur Müess i halt nodanke.

Mulhouse a un Klapperstein
Cependant il ne régit plus;
Maintenant ce ne serait plus suffisant avec un seul,
S'il devait fonctionner!

Mulhouse a, qu'a-t-elle donc encore,
Là je crois que je reste accroché,
Peut-être vous le dirai-je plus tard,
Seulement il faut que je réfléchisse.


Merci à ceux qui ont suivi ce fil. J'ai tenté une traduction assez proche du texte original, quitte à donner de temps en temps vers le "mot à mot". Toujours est-il que cette découverte a été intéressante. Scan de la page au post suivant.
My taylor is rich

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Auguste Lustig
« Réponse #53 le: 24 décembre 2015 à 16:10:08 »

My taylor is rich

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : Auguste Lustig
« Réponse #54 le: 24 décembre 2015 à 16:58:24 »
Merci et bravo !  :good:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : Re : Auguste Lustig
« Réponse #55 le: 24 décembre 2015 à 17:27:00 »
Merci et bravo !  :good:

Garn gschah !   :yes2:

  yapadkoi :whistling1:
My taylor is rich

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1209
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Auguste Lustig
« Réponse #56 le: 25 décembre 2015 à 09:28:27 »
À Mulhouse on voit parfois se pavaner des gens qui remplaceraient avantageusement un laxatif...

Excellent. Donc en clair: "Die Lit sìn zum kotza" (je ne traduis pas)   :whistling1:

Ne soyons pas si pessimistes, il a écrit " mangmol "...  :whistling1:

En tous cas, bravo et merci d'avoir partagé  :good:
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Yo hammel

  • Invité
Re : Auguste Lustig
« Réponse #57 le: 08 janvier 2016 à 00:52:10 »
c'est fait...