Auteur Sujet: La tarte aux quetsches  (Lu 7305 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8940
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #40 le: 01 octobre 2016 à 19:44:25 »
J'en reviens : fermé ! Alors que tous les commerces sont ouverts et bondés, en ce début de mois, la Cour des Chaînes est fermée, elle n'est ouverte que les jours ouvrables ...!!! Ouvert les jours ouvrables, ça je le comprends mais qu'Est-ce qu'un jour ouvrable ??
Que tout soit fermé le samedi à Tel-Aviv, je le conçois parfaitement, mais à Mulhouse ? Serais-je devenu stupide ??
Samedi n'est plus un jour ouvrable ??? Qui pourrait éclairer ma lanterne ??

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 374
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #41 le: 01 octobre 2016 à 21:25:35 »
De mon temps, les commerces étaient fermés le samedi a.m....mais en Allemagne, seulement !

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : Re : Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #42 le: 01 octobre 2016 à 23:29:26 »
Je confirme que ma grand-mère ingersheimoise disait ' ich wottig' là où mon grand-père mulhousien disait 'ìch wìll', mais aussi 'wàs wìtt' comme dans 'wàs wìtt sàga ?'

...
Le 'wottig' allégé dont tu parles serait en fait transcrit dans la phrase mulhousienne ' ìch màcht a glàs wàsser'. Il est aussi possible que l'éducation paysanne de l'époque l'empêchait d'utiliser des mots aussi catégoriques que 'ich wott', d'où l'utilisation systématique de 'wottig', ce qui ne devait être aucun problème pour les 'Mìlhüser Koltri' du Manchester français...
On en revient aux deux hypothèses, pour la question : quelle est la différence entre wott et wottigt ? Ou entre kännt et känntigt ?
  • Possibilité 1. Avec le "igt" à la fin, c'est la forme colmarienne.
  • Possibilité 2. Avec le "igt" à la fin, on est moins dans le registre du probable.
D'ailleurs, une possibilité n'empêche pas l'autre. Pour ma part, je sens confusément une progression des les trois phrases suivantes, du plus sûr au plus incertain :
 :good: Ìch wìll a nèia Hosa kàuifa. Je veux acheter un nouveau pantalon.
 ::) Ìch wott dia Àrwet hìtt z Owa fertig màcha. Je voudrais finir ce travail ce soir.
 :icon_sad: Ìch wottigt a Villa ìm Rabbarg hàà. Je voudrais avoir une villa dans le Rebberg.

Ìch wìll, c'est une simple affirmation au présent. Ìch wott, c'est un conditionnel. Ìch wottigt, c'est encore plus du conditionnel. Ce n'est pas de la grammaire très rigoureuse, mais c'est comme ça que j'emploie ces trois formes différentes de ce verbe "vouloir".

Je donne aussi un exemple du même genre avec un autre verbe, par exemple "pouvoir" :
 :good: Ìch kàà jetz a Kugelhopf bàcha, denn ìch hà dr Zitt. Je peux maintenant cuire un kougelhopf, car j'ai le temps.
 ::) Ìch kännt a Kugelhopf bàcha, wàs meinsch? Je pourrais cuire un kougelhopf, qu'en penses-tu ?
 :icon_sad: Ìch känntigt a Kugelhopf bàcha, àwer ìch hà kè Mahl un kè Butter! Je pourrais cuire un kougelhopf, mais je n'ai pas de farine et pas de beurre !

Bref, en premier la certitude, en dernier l'improbable. La forme improbable pouvant aussi être la forme colmarienne, pourquoi pas ? Mais ce'est peut-être juste un délire de ma part, je ne sais pas...

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 374
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #43 le: 02 octobre 2016 à 09:29:21 »
Je suis totalement d'accord avec ces explications. Merci, Mili, pour ce petit cours très détaillé  :yelclap:

Citer
Ìch kàà jetz a Kugelhopf bàcha, denn ìch hà dr Zitt

La distinction "Hàsch d'r Zit ?" et "Hàsch d'Zitt ?" est-elle propre à l'alsacien uniquement ? "Zitt" change de genre et de signification. Je ne sais pas si ça existe en allemand...

Je sais, je suis  :pw:....

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #44 le: 02 octobre 2016 à 09:40:27 »
Donc, si je suis bien le fil,  on passe de la Zwatschgawaya au Kougelhopf. Mais ma parole c'est une rubrique culinaire dialectale.   :yes:

Allez, guater Appetit àn àlla !   :yes2:
My taylor is rich

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1292
  • Sexe: Homme
Re : Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #45 le: 02 octobre 2016 à 10:04:19 »
Je suis totalement d'accord avec ces explications. Merci, Mili, pour ce petit cours très détaillé  :yelclap:

Citer
Ìch kàà jetz a Kugelhopf bàcha, denn ìch hà dr Zitt

La distinction "Hàsch d'r Zit ?" et "Hàsch d'Zitt ?" est-elle propre à l'alsacien uniquement ? "Zitt" change de genre et de signification. Je ne sais pas si ça existe en allemand...

Je sais, je suis  :pw:....

En Allemand on trouve les deux formes, elle permettent de délimiter le temps:

"Hast Du Zeit ?" , as tu le (du) temps maintenant, dans le sens 't'as un moment ?'

"Hast Du die Zeit ?", as tu le temps disponible pour faire ceci ou celà ? peut être étendu dans le temps comme dans 'as tu le temps de t'occuper de ton jardin?'

Je rajouterais que le 'd' n'est pas utile dans "Hàsch d'zitt"; "hàsch Zit" suffit, le 'd' phonétique dans la phrase vient du fait que le 'z' se prononce 'dz' en allemand.
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 374
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #46 le: 02 octobre 2016 à 10:30:12 »
Je parlais du changement de genre de Zitt (d'Zitt et d'r Zitt).

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1292
  • Sexe: Homme
Re : Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #47 le: 02 octobre 2016 à 11:09:00 »
Je parlais du changement de genre de Zitt (d'Zitt et d'r Zitt).

Je ne suis pas certain que "d'r" désigné le genre, je pencherais plutôt pour une construction dérivée de l'expression allemande:

"Nimm Dir Zeit, Lass Dir Zeit", un peu comme " Hast Dir Zeit ?" déformé.

Mais c'est juste une hypothèse de travail  ;)
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 374
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #48 le: 02 octobre 2016 à 15:07:25 »
Citer
Allez, guater Appetit àn àlla !
A bessera !  :mange:
C'est vrai qu'on s'est un peu éloigné du sujet. L'effet du pinot noir, sûrement... :alcoolique:
Citer
Mais c'est juste une hypothèse de travail
Une autre hypothèse : un génitif. Je sais, ça n'existe pas en alsacien courant, mais on le voit parfois apparaître dans certaines tournures figées.

Hors ligne mili

  • Modérateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 264
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #49 le: 02 octobre 2016 à 22:49:59 »
Quelle énigme !
Encore une hypothèse : une influence du français "avoir le temps", mais alors juste pour cette expression ?

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 374
  • Sexe: Homme
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #50 le: 03 octobre 2016 à 08:27:10 »
Ca me semble l'explication la plus probable.

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8940
Re : La tarte aux quetsches
« Réponse #51 le: 03 octobre 2016 à 21:02:54 »
Je suis retourné à la Cour des Chaînes pour voir l'Exposition des Chasseurs d'Images consacrée au Capitaine Dreyfus ...
Les horaires   e x a c t s    d'ouverture sont effectivement mentionnés     à    l'  i n t é r i e u r    du local, donc dans l'obscurité la plus totale et parfaitement invisibles. Après m'en être ouvert à qui de droit, je vais voir combien de temps les gens de notre bonne ville vont mettre pour "se mettre au service du public" ... Enfin, on me l'a promis ...
Car les seules inscriptions visibles sont celle de l'Université Populaire ... Voir aussi les différents sites : on reste perplexe !!!