Auteur Sujet: Soléa : des recettes en hausse.  (Lu 1573 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8669
Soléa : des recettes en hausse.
« le: 02 octobre 2016 à 13:35:15 »
Le rapport d’activité 2015 de Soléa, l’entreprise qui exploite les transports publics urbains de l’agglomération mulhousienne, a été présenté aux élus de M2A. Le document fourmille de données. En voici quelques-unes.

Intéressant à lire.
http://c.lalsace.fr/haut-rhin/2016/10/02/solea-des-recettes-en-hausse

Parmi les 39 points à l’ordre du jour du conseil d’agglomération de M2A (Mulhouse Alsace agglomération) qui s’est tenu le 23 septembre au Parc-Expo (voir aussi L’Alsace du 25 septembre), figurait le rapport d’activité 2015 de Soléa, l’entreprise chargée de l’exploitation des transports publics urbains de l’agglomération. Voici des données qui en sont issues.

ÉVOLUTIONS DU RÉSEAU.- Comme l’a noté Denis Rambaud, vice-président de M2A délégué aux mobilités urbaines, en présentant ce rapport, le réseau Soléa a été marqué l’an dernier par la restructuration du secteur ouest de l’agglomération (dont la desserte a été repensée à l’occasion de l’ouverture d’Ikea) ; par une extension du réseau à la commune de Wittelsheim et par la mise en service, en juin, de la navette du centre-ville de Mulhouse.

FRÉQUENTATION.- Il n’y a pas eu de comptage réalisé l’an dernier sur les deux lignes de tramway et la ligne de tram-train, mais rappelons que le dernier comptage en date, celui d’octobre 2013, fait état de 61 000 voyages par jour (précisons que pour le tram-train, seul le périmètre de transport urbain est pris en compte). Pour les lignes de bus, en revanche, une nouvelle enquête de dénombrement a été réalisée l’an dernier, en novembre, et elle a donc permis d’actualiser les données. Elle a fait apparaître une fréquentation moyenne, en jour de semaine scolaire, de 48 500 voyages, un chiffre en baisse de 6 % par rapport à l’enquête de 2013 (soit une baisse d’environ 3000 voyages en bus par jour).

RECETTES.- Les recettes de Soléa ont progressé l’an dernier de 8,5 % pour atteindre 9,9 millions d’euros (M€). Pour expliquer cette hausse importante (+780 000 €) des ventes de titres de transport, le rapport avance notamment ces deux facteurs : d’une part, le renforcement de la lutte contre la fraude (avec des effectifs dédiés accrus, un nombre de contrôles qui a augmenté de 50 % en 2015 par rapport à 2014 pour atteindre 1,17 million et des verbalisations en hausse de 15 %) ; d’autre part, la décision de la Ville de Mulhouse de prendre en charge, depuis septembre 2014, 60 % de l’abonnement annuel pour les élèves et étudiants de moins de 22 ans, ce qui s’est ressenti sur les ventes d’abonnements jeunes.

TARIFS.- L’augmentation globale des tarifs en septembre 2015 a été de 1,04 %. C’est moitié moins qu’en septembre 2014 (+2,2 %).

PARKINGS RELAIS.- Leur fréquentation a légèrement baissé en 2015 (-3,3 %), mais le nombre de voitures ayant stationné sur l’un des deux parkings relais, avec un billet parking + tram, reste élevé : 106 600 voitures. Le parking Université arrive légèrement en tête devant le parking du Nouveau Bassin (avec une moyenne de 231 voitures par jour pour le premier contre 213 pour le second).

RÉCLAMATIONS.- Soléa a traité 536 réclamations l’an dernier, 18 % de plus qu’en 2014. « Cette augmentation est générée principalement par la restructuration du réseau à l’ouest de l’agglomération (lignes 16, 20, 21, 31 et 32) qui a eu lieu à la rentrée de septembre » , précise le rapport.

ACCIDENTS.- 26 accidents ont été dénombrés l’an dernier contre 34 en 2014 (-23 %). Parmi eux, « trois accidents voyageurs et une collision avec blessé ».

RESSOURCES HUMAINES.- L’effectif de Soléa compte 606 agents (à la fin décembre 2015), un chiffre stable. 26 CDI ont été conclus l’an dernier (dont 25 agents de conduite). Quinze des 17 jeunes embauchés en emploi d’avenir en 2014 ont vu leur contrat renouvelé pour un an et quatre nouveaux recrutements ont été effectués.

FINANCES.- Les charges d’exploitation de Soléa en 2015 se sont élevées à 47,8 M€, 1,2 M€ de plus qu’en 2014 (+2,6 %). Le compte de résultat 2015 fait ressortir un bénéfice de 737 814 €.

Au chapitre sécurité, il apparaît que le nombre d’incidents sur le réseau Soléa a fortement augmenté en 2015 : 602 faits ont été recensés durant l’année contre 367 en 2014 (+64 %). Les atteintes aux agents Soléa (120 faits) s’accroissent de 20 %. « C’est notamment dû à une augmentation des altercations verbales ; les agressions physiques d’agents sont en nombre stable, mais leur gravité a diminué. » Hausse de 20 % aussi pour les jets de projectiles (82 faits). Il y a eu 34 actes de vandalisme et 39 « atteintes aux clients ». Ce sont les incivilités qui augmentent le plus : elles ont fait plus que doubler pour atteindre 327 faits recensés. Le rapport développe : « Les obstructions de porte et les tirages de poignée d’alarme sont en constante augmentation sur les lignes de tramway et sont devenus la priorité des équipes de prévention. Ces hausses s’expliquent en partie par la mise en place progressive du plan d’action de lutte contre la fraude sur l’ensemble de l’agglomération en 2015, qui a contraint certains voyageurs à modifier leurs habitudes. »

En 2015, les véhicules du réseau Soléa ont parcouru un total de 6,95 millions de kilomètres, chiffre quasiment stable par rapport à 2014 (-0,15 %). Les bus classiques arrivent en tête : 4,31 millions de kilomètres. Les tramways ont parcouru 1,18 million de km ; le tram-train 90 000 km ; les bus à haut niveau de service (qui desservent Wittenheim) 361 000 km ; la nouvelle navette du centre-ville 20 000 km (entre juin et décembre). Les kilomètres restants (982 000) ont été parcourus par des véhicules qui n’appartiennent pas à la flotte de Soléa mais qui officient sur le réseau (des services sous-traités ou affrétés).
 

[Derniers messages]