Auteur Sujet: LALL ZASS  (Lu 251 fois)

0 Membres et 1 visiteur sur ce sujet

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 7282
LALL ZASS
« le: 09 mai 2019 à 11:47:54 »
de ce jour, comme tout le monde n'est pas abonné

et comme je suis un libéral qui s'ignore, je ne ferai pas de commentaire, c'est tellement inutile, chacun réagit en fonction de sa sensibilité
et ensuite pense ce qu'il veut

Certains textes sont intéressants ( non pas à lire, ce serait un pléonasme, que voulez-vous faire d'un texte si ce n'est le lire, c'est comme dire : je l'ai vu de mes yeux, avec quoi pourrais-je voir si ce n'est avec mon oeil voire les deux … )

Donc, bonne lecture … malgré le ciel peu clément de ce joli mois de mai !
 

Hors ligne Christophe68

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 203
Re : LALL ZASS
« Réponse #1 le: 09 mai 2019 à 20:05:08 »
Je suis entièrement d'accord avec ce lecteur. Les abrutis (je reste poli...) qui ne respectent rien n'en ont strictement rien à faire de ces campagnes d'affichage et autres opérations comme ces scènes de rue. Il faut vraiment être perché sur une autre planète pour croire le contraire. Le pire c'est que ces idées de bisounours sont payées par nos impôts et c'est bien ça qui est le plus révoltant, tout cet argent claqué pour des inepties (et ce dans beaucoup de domaines) alors que pour d'autres choses bien plus importantes les caisses sont soit-disant vides...

Hors ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 7282
Re : LALL ZASS
« Réponse #2 le: 09 mai 2019 à 20:54:02 »
Les plusieurs centaines de parlementaires ont planché il y a quelques décennies et ont "pondu" une loi qui résoudrait le problème
Il s'agit d'une loi républicaine, donc, citoyenne, pour reprendre des termes à la mode
De plus, pour l'efficacité, elle est la seule chose que ces garçons craignent … réellement
Pourquoi n'est-elle pas appliquée ?
A votre avis ? Demandez donc au Procureur de la République, il vous dira, surtout s'il est à la retraite ou pas loin
J'aime bien aussi le terme "incivilité", du bobo pur jus, en terme juridique, ça s'appelle un délit
Envoyer une personne à la clinique des yeux, c'est une voie de fait, un délit
Pour le personnel, les collègues, cela peut entraîner un "droit de retrait" tout-à-fait justifié
J'avais lu une pancarte à la police de Mulhouse : "En l'absence de sanctions, le mal prospère"