Auteur Sujet: HOPITAL EMILE MULLER  (Lu 1027 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
HOPITAL EMILE MULLER
« le: 18 janvier 2020 à 18:27:44 »
LALL ZASS de ce jour nous informe qu'un nouvel accès est en cours de réalisation

des photos avec des arbres : bien

on aurait préféré un plan pour mieux comprendre et déchiffrer tous les " … au niveau de …"

Là, sans être passé par l'Université des journaleux : le croquis





Hors ligne marc

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 665
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #1 le: 18 janvier 2020 à 22:25:08 »
Cette route avait déjà été prévue dans les années 1970, lorsque l'on a construit l'hôpital. De gros travaux de terrassement et de voirie pour le tracé de cette route avait été fait à l'époque. Puis abandon des travaux et la nature reprenait ces droits au fil des décennies…
Je crois que le projet était de faire un grand un axe qui devait relier le "Moensch" à l'A36: on descendait la rue des Vallons, l'avenue d'Altkirch, puis du Hasenrain jusqu'au Brustlein un nouveau boulevard en parallèle la voie ferrée.

Ici une vue aérienne (cf: IGN) de 1976. La route est l'arc en bas à gauche

Hors ligne Antoine Molkenrain

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 605
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #2 le: 19 janvier 2020 à 07:13:41 »
Ah que oui que ce tracé est vieux... Il y a plus de 40 ans nous faisions du "cross" avec nos 103 à cet endroit. Avec des potes nous faisions des concours de saut en partant du haut de la butte côté ville pour arriver de l'autre côté en atterrissant sur le champ de maïs ! Il y a eu de la casse  :banana:
Nazairien né à Mulhouse... Un pont, un chêne, qq maires

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #3 le: 19 janvier 2020 à 18:59:04 »
Et c'est à cet endroit précis que j'amenais mes enfants pour luger, il y avait une belle bosse et une place pour la voiture

Marc évoque des projets, or on trouve en pointillé sur des plans de Mulhouse de 1910 et 1912 les réalisations achevées bien plus tard

Hors ligne Antoine Molkenrain

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 605
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #4 le: 19 janvier 2020 à 19:06:07 »
Pour la luge, j'avais la chance d'avoir à moins de 25 mètres de la maison, la pente de l'église du sacré cœur et quand j'avais du courage, je montais jusqu'à la tour de télé :banana:. L'arrivée était vraiment casse gueule  :big056:
Nazairien né à Mulhouse... Un pont, un chêne, qq maires

Hors ligne dollill

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 425
  • Sexe: Homme
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #5 le: 19 janvier 2020 à 19:23:56 »
Autrefois les hivers étaient rudes et neigeux , de ce fait les Jeudis et les Dimanches mes jeunes amis et moi nous n'hésitions pas à cramponner les cordelettes reliées à nos luges pour partir du Nordfeld via le quai d'Alger et aller rejoindre le même endroit dont il est question plus haut pour nous en donner à coeur joie . Pour le retour c'était plus facile puisque ça descendait et ça glissait au gré de la neige qui recouvrait ici et là les trottoirs !  Souvenirs , mais surtout de bons souvenirs.
D'ailleurs ça me fait repenser que beaucoup de gens à cette époque avaient les WC sur le palier et donc non chauffés ..... autant dire que les " commissions " petites ou grandes étaient vite faites . Par contre un poêle à charbon bien chargé réchauffait bien les pièces du logement , on vivait aussi , plutôt bien , en tous cas heureux , même sans tous ces tralalas actuels.

Hors ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13843
  • Sexe: Homme
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #6 le: 19 janvier 2020 à 19:39:01 »
 :Forum65: :good:  J'ai eu la chance de dévaler le pentes du Markstein en luge .....(accompagné bien sûr ) .....
mais  mon dernier souvenir de luge à MULHOUSE remonte à l'hiver 1956 ..... Du 94 rue d'Illzach aux portes du
cimetière Lefèbvre ....et c'est le paternel qui " tirait " la luge .... aller et retour !!!!!
                                         

Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #7 le: 19 janvier 2020 à 20:10:50 »
Oui, Antoine Molkenrain,

depuis la tour de télévision jusqu'en bas près de l'entrée supérieure du zoo : nos dimanche ne nous  coutaient pas chers

Et chez moi, pour mettre la voiture au garage, j'ai une belle pente avec une luge prête. Dès qu'il y aura de la neige, mes petites filles vont se régaler
 pour pas cher, car sinon c'est plutôt : "Tu n'as pas de courses à faire en ville, papi ???" avec un sourire bien intéressé !

Hors ligne Antoine Molkenrain

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 605
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #8 le: 19 janvier 2020 à 20:22:02 »
Ah la neige.... Que de souvenirs de réveils sans bruit "Oh p... il y a de la neige", alors je mets des chaines enroulées sur la roue arrière de ma 350 CB et gaz jusqu'au Schweitzer :banana:. J'ai du en surprendre plus d'un !!!
Il n'y avait qu'un 2 roues sur le parking du lycée.... le mien  ;) pas peu fier l'Antoine. C'était en 1982 ou (et) en 1981 :blush:
Nazairien né à Mulhouse... Un pont, un chêne, qq maires

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #9 le: 19 janvier 2020 à 20:44:33 »
Alors je pourrais être ton père ! J'y allais entre 1961 et 64 … après l'Ecole des Frères

Puis vers 2005 j'y amenais ma fille …  et maintenant ma petite-fille est en 6ème !

Le temps passe !

c'est la vie à Mulhouse, ça aussi !

Hors ligne Perry

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1527
  • Sexe: Homme
Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #10 le: 19 janvier 2020 à 20:56:22 »
Alors je pourrais être ton père ! J'y allais entre 1961 et 64 … après l'Ecole des Frères

Puis vers 2005 j'y amenais ma fille …  et maintenant ma petite-fille est en 6ème !

Le temps passe !

c'est la vie à Mulhouse, ça aussi !

Mon petit-fils est aussi en 6ème, mais au collège Jeanne-d'Arc .

Hors ligne Perry

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1527
  • Sexe: Homme
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #11 le: 19 janvier 2020 à 21:17:39 »
Dans les années 1960-66, je dévalais la pente de la Doller  en luge, et je réussissais très bien les descentes,jusqu'au jour ou un journaliste (je ne sais de quel journal)  m'as demandé de refaire une descente,sur cette pente de la Doller, pour me prendre en photo.  A la fin de la pente je tournais toujours du même coté, pour éviter de plonger dans l'eau. Mais le "journaliste" s'est mis du coté ou je n'avais pas l'habitude de tourner. Résultat :à la fin de cette descente-là, j'ai mal négocié le tournant....et je me suis retrouvé dans la Doller, avec ma luge....le journaliste  n'as rien fait pour m'aider; j'ai dû me débrouiller tout seul pour sortir de l'eau avec ma luge ' j'avais dans les 12-13 ans... :icon_frown: :eusa_think:

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #12 le: 19 janvier 2020 à 21:35:45 »
Jeanne d'Arc en maternelle en 1954 je pense dans un bâtiment provisoire dans la cour
et 20 ans plus tard
j'ai travaillé pratiquement au même endroit dans la banque qui a remplacé Maison de musique Galland avant de rejoindre la Porte du Miroir

Hors ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 13843
  • Sexe: Homme
Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #13 le: 20 janvier 2020 à 07:32:49 »
Dans les années 1960-66, je dévalais la pente de la Doller  en luge, et je réussissais très bien les descentes,jusqu'au jour ou un journaliste (je ne sais de quel journal)  m'as demandé de refaire une descente,sur cette pente de la Doller, pour me prendre en photo.  A la fin de la pente je tournais toujours du même coté, pour éviter de plonger dans l'eau. Mais le "journaliste" s'est mis du coté ou je n'avais pas l'habitude de tourner. Résultat :à la fin de cette descente-là, j'ai mal négocié le tournant....et je me suis retrouvé dans la Doller, avec ma luge....le journaliste  n'as rien fait pour m'aider; j'ai dû me débrouiller tout seul pour sortir de l'eau avec ma luge ' j'avais dans les 12-13 ans... :icon_frown: :eusa_think:

 :icon_langue: :icon_langue: :lesyeux:  Comme ça tombe pile poil dans les années où j'étais reporter photo aux DNA .....
J'te jure Perry ........ c'était pas moi ......  j' m' en souviendrais ..... :good: :whistling1: :big056: :big056: :big056:

                                                                       

Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

En ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1256
  • Sexe: Homme
Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #14 le: 20 janvier 2020 à 09:28:24 »
Dans les années 1960-66, je dévalais la pente de la Doller  en luge, et je réussissais très bien les descentes,jusqu'au jour ou un journaliste (je ne sais de quel journal)  m'as demandé de refaire une descente,sur cette pente de la Doller, pour me prendre en photo.  A la fin de la pente je tournais toujours du même coté, pour éviter de plonger dans l'eau. Mais le "journaliste" s'est mis du coté ou je n'avais pas l'habitude de tourner. Résultat :à la fin de cette descente-là, j'ai mal négocié le tournant....et je me suis retrouvé dans la Doller, avec ma luge....le journaliste  n'as rien fait pour m'aider; j'ai dû me débrouiller tout seul pour sortir de l'eau avec ma luge ' j'avais dans les 12-13 ans... :icon_frown: :eusa_think:

Je parie que tu t'élançais du bord haut du pont, il y a avait tellement de pente en plus...  :big108:



" Salla mols, un wìll m'r ìn d'r Wìnterschtross g'wohnt sìn, hàt uns d'r pàpa zum spela a scheena schliffeta brunst ! "  :big105:

En ce temps là, comme nous habitions rue de l'hiver, notre papa nous faisait pipi d'une belle glissade pour s'amuser.
La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne dollill

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 425
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #15 le: 20 janvier 2020 à 11:31:17 »

En ce temps là, comme nous habitions rue de l'hiver, notre papa nous faisait pipi d'une belle glissade pour s'amuser.[/font][/size]

Donc si j'ai bien compris tu es toi aussi un ancien de mon ex. quartier  ? Si oui as-tu également fréquenté l'école du Nordfeld  ?

En ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1256
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #16 le: 20 janvier 2020 à 14:57:54 »

En ce temps là, comme nous habitions rue de l'hiver, notre papa nous faisait pipi d'une belle glissade pour s'amuser.[/font][/size]

Donc si j'ai bien compris tu es toi aussi un ancien de mon ex. quartier  ? Si oui as-tu également fréquenté l'école du Nordfeld  ?

Pas vraiment, c'était la rue de l'Hiver des 4 saisons a Illzach.
En fait, c'était une réponse indirecte a Perry, qui a lugé (comme moi) la pente de la Doller près de ce quartier où il habitait aussi...

La nécessité, telle est la raison que l'on invoque pour toute atteinte à la liberté humaine. C'est l'argument des tyrans ; c'est le credo des esclaves...

Hors ligne dollill

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 425
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #17 le: 20 janvier 2020 à 15:26:50 »

En ce temps là, comme nous habitions rue de l'hiver, notre papa nous faisait pipi d'une belle glissade pour s'amuser.[/font][/size]

Pas vraiment, c'était la rue de l'Hiver des 4 saisons a Illzach.
En fait, c'était une réponse indirecte a Perry, qui a lugé (comme moi) la pente de la Doller près de ce quartier où il habitait aussi...


Ah d'accord . Je constate que les Illzachois sont devenus des Mulhousiens et vice-versa   :blush:

En ligne TRAMINOT

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 8717
Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #18 le: 20 janvier 2020 à 20:58:39 »
Illzachois devenu des Mulhousiens … !

En fait, Mulhouse, Illzach, Modenheim et Bourtzwiller formaient, jusqu'en 1798 sous Nappi, la République de Mulhouse

A une certaine époque, il y avait même 100 habitants de plus à Illzach qu'à Mulhouse

Hors ligne Perry

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1527
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : HOPITAL EMILE MULLER
« Réponse #19 le: 21 janvier 2020 à 00:29:56 »
Dans les années 1960-66, je dévalais la pente de la Doller  en luge, et je réussissais très bien les descentes,jusqu'au jour ou un journaliste (je ne sais de quel journal)  m'as demandé de refaire une descente,sur cette pente de la Doller, pour me prendre en photo.  A la fin de la pente je tournais toujours du même coté, pour éviter de plonger dans l'eau. Mais le "journaliste" s'est mis du coté ou je n'avais pas l'habitude de tourner. Résultat :à la fin de cette descente-là, j'ai mal négocié le tournant....et je me suis retrouvé dans la Doller, avec ma luge....le journaliste  n'as rien fait pour m'aider; j'ai dû me débrouiller tout seul pour sortir de l'eau avec ma luge ' j'avais dans les 12-13 ans... :icon_frown: :eusa_think:

Je parie que tu t'élançais du bord haut du pont, il y a avait tellement de pente en plus..:big108:


Effectivement.. :good: tu connais bien  :eusa_whistle:
" Salla mols, un wìll m'r ìn d'r Wìnterschtross g'wohnt sìn, hàt uns d'r pàpa zum spela a scheena schliffeta brunst ! "  :big105:

En ce temps là, comme nous habitions rue de l'hiver, notre papa nous faisait pipi d'une belle glissade pour s'amuser.