Auteur Sujet: Musique en Alsace  (Lu 860 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 4500
Musique en Alsace
« le: 17 juin 2020 à 12:29:44 »
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi fondés sur mes diverses lectures, ma réflexion ma vision de mon Mulhouse

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1868
Re : Musique en Alsace
« Réponse #1 le: 17 juin 2020 à 18:49:17 »
Ce n'est pas Mulhouse

... mais un peu quand même (succursale de Mulhouse - source bmhm 1927 via gallica & delcampe)


Hors ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8639
Re : Musique en Alsace
« Réponse #2 le: 18 juin 2020 à 08:54:29 »
Pas mal cette vue. Je ne me rappelais pas de l'avoir vu.

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12695
Re : Musique en Alsace
« Réponse #3 le: 18 juin 2020 à 10:58:14 »


Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1868
Re : Musique en Alsace
« Réponse #4 le: 18 juin 2020 à 14:32:16 »
La présence de la belle jardinière (la boutique, hein...) sur la première image permet de la dater 1920 à ± 1 an près. La succursale mulhousienne, créée par Roger et Gustave Wolf, petits-fils de Seligmann (le « S »), ouvre le 25 avril 1914 à l'adresse du 1 place du nouveau quartier et la gérance en est confiée à E. Stern, « notre concitoyen bien connu dans nos milieux musicaux ». J'ai trouvé trace de la succursale à la même adresse physique jusqu'à la fin des années 30. Après, je ne sais pas mais les biens des frères Wolf sont séquestrés pendant la IIe GM, Roger meurt de maladie en 1940 et Gustave retrouve la boutique « historique » de la rue de la mésange à Strasbourg après la Libération.

(source Express et Annuaire de la société des amis du vieux Strasbourg via retronews et gallica)

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12695
Re : Musique en Alsace
« Réponse #5 le: 18 juin 2020 à 19:30:16 »
Seligmann me fait penser au Rabbi Jacob avec Louis de Funès

les détails ( biens séquestrés ) indiquent que les propriétaires appartenaient à la communauté israélite

Sur une des cartes de l'endroit présentées ici, j'ai découvert avec 56 ans de retard que mon premier patron Armin Feldhaendler originaire de Budapest avait un atelier de tailleur fin des années 30 à deux adresses différentes de cette même place.

Au retour en 45 il s'installera à la place de la Brasserie du Pêcheur rue du Sauvage

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1868
Re : Musique en Alsace
« Réponse #6 le: 19 juin 2020 à 10:51:32 »
Je pensais que Wolf 1 place de la république ou Wolf 1 rue du sauvage, c'était pareil mais ce n'est vraisemblablement pas le cas. Et la chronologie des vues serait d'abord la vue de traminot (1914+) pasqu'à droite, sur une même vue étendue, c'est Benjamin Hauser. Ensuite (± 1920) la première vue because la belle jardinière. Et enfin cette vue (± 1922 - source delcampe) où Wolf a vraisemblablement déménagé de la boutique en travaux du 1 place de la république au 1 rue du sauvage, adresse qui demeurera la sienne jusqu'à la fin des années 30 et où la belle jardinière vient de boucler par décision de justice...


Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12695
Re : Musique en Alsace
« Réponse #7 le: 19 juin 2020 à 11:27:38 »
Cette carte date d'après 1921 : ce modèle de tram a été "acheté" à Essen dans la Ruhr cette année-là ...

[Derniers messages]