Auteur Sujet: Mes Alsatiques  (Lu 574 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne trolley62

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 724
Mes Alsatiques
« le: 01 juillet 2021 à 09:39:12 »

Quand tu range après un déménagement tu retrouve des livres, comme celui qui raconte une période
mouvementé de l'entre deux-guerres. Publié par Alsatia en 1928

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
Mes Alsatiques
« Réponse #1 le: 01 juillet 2021 à 11:08:30 »
J'ai possédé ce bouquin et refilé à une personne "intéressée" dont j'avais deviné les idées "autonomistes" ...

Je suis foncièrement apolitique mais tout ce qui touche à l'histoire, surtout locale, m'interpelle

A mon âge canonique, je découvre qu'il y a eu beaucoup de non-dit sur les événements des deux derniers siècles

Je m'aperçois qu'on nous a enseigné - à l'école, entre autres - pas mal de "vérités" ... incomplètes

Après, ça ou Roland Garros, à chacun ses lubies ...

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1780
Mes Alsatiques
« Réponse #2 le: 01 juillet 2021 à 14:41:17 »

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
Mes Alsatiques
« Réponse #3 le: 01 juillet 2021 à 20:13:04 »
J'aurais voulu être une petite souris et entendre, seulement entendre les prévenus ...

entre 1971 et 1918 l'école se tenait en allemand, comment ont-ils pu se défendre, en français ( quoi qu'on leur reproche, d'ailleurs, autre débit ) ?

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1780
Mes Alsatiques
« Réponse #4 le: 02 juillet 2021 à 17:51:27 »
Je ne sais pas comment ces « pauvres » autonomistes se sont débrouillés à l'oral de français - si tant est que les interprètes ne soient pas faits pour les chiens le cas échéant - mais pour certains d'entre eux, à l'écrit d'allemand, on sait...

P.S. « Tous répondent en français qu'ils parlent pour la plupart fort correctement »

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
Mes Alsatiques
« Réponse #5 le: 02 juillet 2021 à 21:18:10 »
Probablement, donc, je le découvre ... Il est vrai que j'ai eu une voisine ( née aux environs de 1900 je pense, qui m'avait dit que sous le kézaire, on apprenait le français dans les écoles de Mulhouse. D'ailleurs elle a travaillé quelque temps à Paris comme employée de maison. Les choses se sont gâtées en 14 avec l'instauration de la dictature militaire.

Quant aux autonomistes ( il n'y a pas vraiment longtemps, je ne savais même pas que ça avait existé, mon père n'en parlait jamais ), j'ai su entretemps que certains sont devenus d'authentiques nazis et que d'autres, par contre, seront plutôt leurs adversaires

Il y a eu de tout et ce n'est pas fini !

On a bien eu un député Mourer, communiste au départ, puis nazi ( et fusillé comme tel à l'Ile-Napoléon ) !

Goebbels et le juge Freisler ont bien été plus ou moins communistes mais ils se rattraperont fort opportunément pour faire carrière par la suite, enfin ... carrière, si on veut

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1881
Mes Alsatiques
« Réponse #6 le: 03 juillet 2021 à 09:22:52 »
Quant aux autonomistes ( il n'y a pas vraiment longtemps, je ne savais même pas que ça avait existé, mon père n'en parlait jamais ), j'ai su entretemps que certains sont devenus d'authentiques nazis et que d'autres, par contre, seront plutôt leurs adversaires
Ce qui prouve donc, que les autonomistes n'existaient pas et qu'ils n'existent toujours pas encore.
Citation de: TRAMINOT
Il y a eu de tout et ce n'est pas fini !

On a bien eu un député Mourer, communiste au départ, puis nazi ( et fusillé comme tel à l'Ile-Napoléon ) !
Quand on veut être lèche-bottes ou girouette, il faut sentir venir le vent à temps et réagir très vite. Faute de quoi, ça risque de mal tourner, comme une girouette grippée.
Citation de: TRAMINOT
Goebbels et le juge Freisler ont bien été plus ou moins communistes mais ils se rattraperont fort opportunément pour faire carrière par la suite, enfin ... carrière, si on veut
Belle carrière il y eu, dans le contexte finalement choisi. Freisler a reçu une bombe sur le coin de sa sale gueule, ce qui l'a rendu muet. Goebbels, par contre, a encore eu le temps de s'exprimer: Au moins douze ans de belle vie ! Ben voyons… ! Quant à leurs victimes, elles n'auront pas eu le temps ni l'occasion de s'exprimer non plus. Ou bien très fort, sous les douleurs de la torture.

[Derniers messages]