Auteur Sujet: près avoir fait un tour du coté de Didenheim, Morschwiller un Lutterbach... uff  (Lu 440 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pepi

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 300
  • Greeter et ami musée auto
Je n'ai aucun mérite...  j'ai repris le titre  " SALUT BINANDER  "

Ici, selon ce qui est écrit dans le prologue ou titre... on peut tout dire... sans rien dire...  de ce que l'on veut... sans facher personne !

Mais, dass esch  femaasick !  Do kasch macha wass da witt...  Wunderbar. 

Hier, avec mon " BILLET DE TRANSPORT GRATUIT SOLEA "  accordé aux " Vulnérables "  wu  Milhusa...  ( Awer numma die  WU MILHUSA  !  )

benni fu  LUTTERBACH,  mit mim  vélo, weder heim gfara.;; Après avoir fait un tour du coté de Didenheim, Morschwiller....  Do wu wenig LITT senn uff m weg.

Gantz gmielig.   C'est difficile d'écrire en Alsacien quand on s'appelle pas TROXLER  ou  comme le poëte sungauvien.

Alors, Bonne journée à tous  et lisez l'article dans l'Alsace concernant le marquetiste, le paysan agriculteur de Wittenheim et émigré à Galfingue.. 
DASS ISCH A REKTIGER !  Ar red so gar vum  ROSCHI  vu  Sauysha

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11815
Bravo Pépi, là, tu "parles" alsacien mais tu l'écris toi-même : c'est difficile d'écrire en "alsacien" et même pour lire, mais retraités, nous avons le temps, parait-il

Alors, écris en allemand, Luther avait fait ça, à l'époque, pour que les gens qui ne lisaient ni ne parlaient latin puisse comprendre la Bible !

donc, du coup, plus de 80 000 000 d'informés !


Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11815
Et si nous nous rencontrons, au cours de tes pérégrinations, tu peux me parler en elsasser ditch, je comprends parfaitement et je le parle

Je le parle, où, à qui ????   Les gens qui dialoguent ainsi ne sont plus légion, sauf à la campagne où, il y a 42 ans, c'était une condition pour être embauché, dans la banque !!!

Et à l'assemblée générale, au printemps 1980, un assistant s'est mis à beugler : Vous ne pourriez pas parler comme tout le monde ? Kannst du das nicht auf elsässer deutsch sagen ???

Je me suis exécuté

Et je me suis aperçu que jusqu'en 1965    SI SI    j'avais fait une copie !    les procès verbaux rédigés dans le registre l'étaient en allemand littéraire ( hochdeutsch ou, comme    d i s e n t    les Suisses : chréft ditch ( schriftdeutsch )

J'ai fini, je me rassied !

[Derniers messages]