Auteur Sujet: Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal  (Lu 1123 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« le: 17 mars 2021 à 13:58:24 »


La rue de l'Arsenal était une rue TRES commerçante et on y trouvait TOUT. 3 épiceries, pharmacie, boulanger, droguerie, marchand de vélos, bouchers, librairies, déménageur, fleuriste, coiffeur, et la liste peut encore s'allonger.

Je parle ici, d'une enseigne très réputée, les Rois de la Table,  avec une grosse clientèle, il s'agit de Pierre Bacher et son épouse qui vendaient de la charcuterie fine,des plats traiteurs et des vins et spiritueux.

Lors de l'ouverture d'Inno à Mulhouse, Pierre a pris peur, comme nombre de commerçants et a arrêté son commerce.

Certains doivent se souvenir de cet épisode Inno, qui a été le début des grandes surfaces à mon avis.



Hors ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 16215
  • Loin des yeux , Près du coeur
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #1 le: 17 mars 2021 à 14:44:38 »
 :Forum65: :Forum80:  :whistling1:    AAAAAaaah    Nourson .....INNO .......

La première photo postée sur ce site ...... en  2013 .......!!!!



ELLE EN A FAIT COULER DE L' ENCRE ...... celle là !!!!!!  :good: :icon_langue: :lesyeux: :lolLarge: :whistling1:

Je crois que la deuxième grande surface fut  < EUROMARCHE > à l' Ile Napoléon .....???????
                               


Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11833
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #2 le: 17 mars 2021 à 14:59:58 »
Rue de l'Arsenal, il y avait même un libraire DIDIERJEAN

il me semble qu'il vendait aussi des "patrons" car ma mère était couturière ...

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1616
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #3 le: 17 mars 2021 à 15:03:53 »
Je parle ici, d'une enseigne très réputée, les Rois de la Table,  avec une grosse clientèle, il s'agit de Pierre Bacher et son épouse qui vendaient de la charcuterie fine,des plats traiteurs et des vins et spiritueux.
La meilleure adresse de cette ville, dans ce domaine, à mon avis.  :mange:

A güada !

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #4 le: 27 mars 2021 à 14:43:40 »


Cette vue de la rue de l'Arsenal est prise à la hauteur de la rue de la Loi et des Franciscains, et on distingue bien à gauche une épicerie fine très renommée à l'époque, Kolmer, qui a fait place au Palais du Studio et du meuble.

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1616
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #5 le: 27 mars 2021 à 15:58:38 »
Ah voilà donc une photo de cette fameuse épicerie Kolmer, dont il ne me restait plus qu'un très vague souvenir. Merci beaucoup Nourson !

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Re : Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #6 le: 27 mars 2021 à 16:11:47 »

Perso j en ai beaucoup entendu parler mais je ne me souviens pas, et en face, la librairie Goepfert, qui a été reprise par Mle Muller.

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #7 le: 18 octobre 2021 à 11:42:57 »


La rue de l'Arsenal était une rue TRES commerçante et on y trouvait TOUT. 3 épiceries, pharmacie, boulanger, droguerie, marchand de vélos, bouchers, librairies, déménageur, fleuriste, coiffeur, et la liste peut encore s'allonger.

Je parle ici, d'une enseigne très réputée, les Rois de la Table,  avec une grosse clientèle, il s'agit de Pierre Bacher et son épouse qui vendaient de la charcuterie fine,des plats traiteurs et des vins et spiritueux.

Lors de l'ouverture d'Inno à Mulhouse, Pierre a pris peur, comme nombre de commerçants et a arrêté son commerce.


Nous parlions des Rois de la table au Numéro 9, rue de l'Arsenal, commerce tenu par Pierre et Paulette Bacher dans les années 50/60 et voilà ce 9 rue de l'Arsenal à un temps plus ancien, ainsi que le 11 qui a été dans les années 60une mercerie et lingerie à mon souvenir. A gauche sur la photo, qu'on ne voit pas, au numéro 7 la librairie Didierjean.


Certains doivent se souvenir de cet épisode Inno, qui a été le début des grandes surfaces à mon avis.



Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #8 le: 18 octobre 2021 à 11:46:34 »
Et au bout de la rue, je situerai en face du Quai des Emouleurs, à l'emplacement qui fut par la suite Ewig, je situerai la bijouterie
Bourquin Hartmann.

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #9 le: 24 octobre 2021 à 12:58:21 »


La rue de l'Arsenal était une rue TRES commerçante et on y trouvait TOUT. 3 épiceries, pharmacie, boulanger, droguerie, marchand de vélos, bouchers, librairies, déménageur, fleuriste, coiffeur, et la liste peut encore s'allonger.

Je parle ici, d'une enseigne très réputée, les Rois de la Table,  avec une grosse clientèle, il s'agit de Pierre Bacher et son épouse qui vendaient de la charcuterie fine,des plats traiteurs et des vins et spiritueux.

Lors de l'ouverture d'Inno à Mulhouse, Pierre a pris peur, comme nombre de commerçants et a arrêté son commerce.


Nous parlions des Rois de la table au Numéro 9, rue de l'Arsenal, commerce tenu par Pierre et Paulette Bacher dans les années 50/60 et voilà ce 9 rue de l'Arsenal à un temps plus ancien, ainsi que le 11 qui a été dans les années 60une mercerie et lingerie à mon souvenir. A gauche sur la photo, qu'on ne voit pas, au numéro 7 la librairie Didierjean.


Certains doivent se souvenir de cet épisode Inno, qui a été le début des grandes surfaces à mon avis.



Et voilà le numéro 7, rue de l'Arsenal à côté de Pierre Bacher, du côté vers la Place de la Concorde, avec à côté le numéro 5 Coiffure Wespieser, puis Boos, dont je n'ai pas de photo.

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11833
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #10 le: 24 octobre 2021 à 18:17:40 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #11 le: 24 octobre 2021 à 18:29:36 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....
Mais oui des patrons pour la couture. Les ménagères confectionnaient beaucoup de vêtements et par exemple pour Noël nombre d enfants recevaient des pyjamas et des robes de chambre faits maison. Les couturières achetaient des albums saisonniers qui proposaient les tendances nouvelles pour leurs clientèle, les chapeliers aussi achetaient ces albums pour être en conformité avec la mode pour leurs chapeaux. A l époque ils étaient encore nombreux en ville et les messieurs et les dames en portaient fréquemment. On ne peut pas oublier de mentionner la parution mensuelle de Burda mode, avec planche de coupe, très très utilisé pour suivre la mode et confectionner les vêtements, qu il fallait « décalquer » avec du papier de soie.  Tous ceux de notre génération avaient une maman, une grand-mère ou une tante qui cousaient ou tricotaient.

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11833
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #12 le: 24 octobre 2021 à 20:51:54 »
burda ! mais c'est bien sûr !

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #13 le: 24 octobre 2021 à 21:26:14 »
burda ! mais c'est bien sûr !

Les 5 dernières minutes, avec Raymond Souplex

Hors ligne trolley62

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 687
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #14 le: 25 octobre 2021 à 08:37:06 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....
J'en avais aussi chercher pour ma mère des patrons de vêtements dans cette librairie et le magazine Burda

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1616
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #15 le: 25 octobre 2021 à 08:50:53 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....
Didierjean était aussi l'adresse recommandée pour acheter des livres en langue allemande.

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 430
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #16 le: 25 octobre 2021 à 20:15:25 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....
Didierjean était aussi l'adresse recommandée pour acheter des livres en langue allemande.

Effectivement hormis les patrons pochettes et autres journaux de couture et tricot, il y avait un grand rayon papeterie et du côté librairie , et cela dans les années 50 60 voire 1970, quelques livres en langue allemande, des romans à l eau de rose et des romans comme on disait Heimat Roman, c est à dire que ce rayon s adressait aux personnes qui avaient malheureusement été à l école allemande dans les années 40 et qui lisaient plus aisément ainsi. L ancienne génération disions nous. On pouvait comparer ces romans aux films très prisés dans ces années là au Cinéma Vox. Cela concernait les mêmes populations et ces films étaient également des histoires se passant dans les montagnes etc, à mes souvenirs.
À présent cette génération s est pratiquement éteinte, et même dans les Ehpad, nos ainés parlent finalement très peu l alsacien.

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11833
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #17 le: 25 octobre 2021 à 20:55:22 »
Il me semble que ma mère achetait là des "patrons" pour sa couture ....
Didierjean était aussi l'adresse recommandée pour acheter des livres en langue allemande.


Je me souviens de "Via Mala" en devanture, je l'ai lu bien plus tard ....

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 11833
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #18 le: 25 octobre 2021 à 21:01:59 »
"Malheureusement étés à l'école allemande" ...

Je tempèrerais : ces personnes parlaient, écrivaient et lisaient deux langues en plus du dialecte, par la suite

Ce sera mon cas mais moi j'a appris chez les "bons frères" ( dont un seul était une brute sadique ) puis au Chouettes Air et j'ai trouvé un excellent emploi en Suisse à 18 ans !

L'inconvénient majeur : mes parents ont connu la guerre et les privations de toutes sortes , sauf quand même, qu'à Belfort, m'a-t-on dit, on cr( ... )ait de faim !

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 471
Commerces à Mulhouse, rue de l'Arsenal
« Réponse #19 le: 04 novembre 2021 à 07:21:45 »


[Derniers messages]