Auteur Sujet: SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......  (Lu 850 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 16395
  • Loin des yeux , Près du coeur
SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« le: 03 avril 2021 à 18:08:12 »
 :Forum80: :good: :icon_langue:  Mon paternel , ici , que l' on prendrait volontiers pour un bon moine
de l' OELENBERG avec sa tonsure ...........plongé dans le coffre de la SIMCA 1000 , ( NON ! Pas celles D DNA .....)  :lolLarge:
à la recherche de ses affaires de pêches .....!!
Souvenirs , souvenirs ......  :coeurs02: :lolLarge:


Et maman , ici à PÄQUES , 1963 ..... OSTERPUTZ ; avec le journal des DNA dans la main !!!



                    Bonne soirée à tous ( tes ) .....
                                                                         


Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

Hors ligne Nourson

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 538
Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #1 le: 03 avril 2021 à 19:25:07 »

Mes parents avaient aussi une SIMCA 1000. J ai eu mon permis le jour de mes 18 ans, et j aimais bien
La conduire, finalement pas pour longtemps, car mon Prince charmant m a aussi invitée et séduite à ce moment là, et mariage rapidement conclu, moins d un an après.
Et c est alors que j ai conduit son R8 GORDINI.
REVENDUE 3 ans après avec l arrivée d un poupon si désiré,  une voiture moins sportive était plus adaptée.
J aimais bien cette SIMCA 1000

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12925
Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #2 le: 03 avril 2021 à 20:10:01 »
Mon permis date du vendredi 5 avril 1968
celui de mon père : samedi 6 avril          1963

Sauf que lui l'a eu du premier coup, à la stupéfaction générale ! et qu'il valait mieux dissimuler : il était susceptible

Il me laissait conduire une veille 2cv !, on en écrirait des romans, et le pire c'est qu'il a fini par la revendre ... en l'état ! Il n'y avait pas de contrôle technique à l'époque
Les vitres avant tenaient avec des tendeurs de vélo, le frein à main, c'était deux cales en bois toujours en ma possession, pas de compteur pour le carburant, la lumière avant gauche ne fonctionnait qu'avec un coup sec de la main ce qui m'a valu de discrets sourire - pour commencer - des gendarmes quand je leur ai montré que ça marche "tout-à-fait" ! et sous l'habitacle mon père avait fixé des parois de machine à laver

Elle descendait à 80kmh avec du Jimmy, sinon 60, pas plus .... en terrain plat

Mais je ne payais rien, pas de permis, pas de carburant, pas d'assurances et j'en disposais tous les soirs et fins de semaine ( ou vikent, comme ils disent à Schweinhouse-le-Bas )

Pendant les événements de mai 68, les pèlerins de la SNCF étant aux abonnés absents ( Charlot, des sous !!! ) il a bien fallu me la prêter pour aller à Bâle où je travaillais alors
Et ce qui devait arriver arriva : à la gendarmerie rue de Bâle, une brave dame qui prenait généralement le train avec moi faisait du stop
Comme j'ai bon coeur, je l'ai embarquée et aussi les semaines suivantes

Rassurez-vous : c'était un modèle qui avait quelques heures de vols, j'ai toujours soupçonné les "amis" de me l'avoir "laissée" si vous voyez ...

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12925
Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #3 le: 03 avril 2021 à 20:57:59 »
Une vue du bolide 

Faut-il préciser que pour la "prospection", ce n'était pas vraiment ce qui attirait les "jeunes filles" en 68

Mon père avait bien une autre voiture neuve et plus présentable mais là, c'était plutôt les "négociations" de Grenelle ...



Savez-vous comment les Alsaciens appelaient ce genre de voitures : Blechesel - Blarr ééz'l - âne en fer blanc

ou encore : machine à secouer les hémorroïdes !

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12925
Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #4 le: 03 avril 2021 à 20:59:48 »
Et un pour, par hasard, je la vois en ville affublée d'une "galerie" sur le toit

Il l'avait quand même revendue € 45.- en 1970 ...

Hors ligne dollill_

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 578
Re : Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #5 le: 03 avril 2021 à 21:44:54 »
Une vue du bolide 

Faut-il préciser que pour la "prospection", ce n'était pas vraiment ce qui attirait les "jeunes filles" en 68

Mon père avait bien une autre voiture neuve et plus présentable mais là, c'était plutôt les "négociations" de Grenelle ...



Savez-vous comment les Alsaciens appelaient ce genre de voitures : Blechesel - Blarr ééz'l - âne en fer blanc

ou encore : machine à secouer les hémorroïdes !

Deux-deuche ....  C'est avec de genre de bolide que j'avais réalisé en deux jours le trajet de Mulhouse à Palma de Majorque avec une nuitée à Narbonne pour rallier ensuite Barcelone et embarquer en soirée sur un ferry au départ pour Palma et arriver sur place à 8 heures du matin . L'avantage fut de pouvoir par la suite visiter tous les recoins de l'île sans avoir aucun horaire de bus à respecter . Malgré la forte chaleur qui régnait jamais elle n'avait donnée le moindre signe de fatigue . Elle était increvable à ce qu'on disait !

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1996
Re : SIMCA 1000 1963 et OSTERPUTZ ......
« Réponse #6 le: 04 avril 2021 à 13:40:21 »
J'ai passé l'examen de mon permis sur une deuche et j'ai souvent roulé dans une deuche. C'était du simple et solide. Juste ce qu'il me fallait.

[Derniers messages]