Auteur Sujet: LILY  (Lu 1783 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« le: 25 juin 2021 à 13:46:04 »





Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 668
LILY
« Réponse #1 le: 25 juin 2021 à 14:45:50 »
Tu en avais parlé !

ça me fait penser au documentaire sur les lettres retrouvées de Louise Pikovsky.

Pour ceux que ça pourrait intéresser voici le lien vers le "reportage multimédia" https://webdoc.france24.com/si-je-reviens-un-jour-louise-pikovsky/accueil/index.html

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #2 le: 25 juin 2021 à 21:35:51 »
Merci Stammtisch de ta réaction

et

Bravo !

Car cela aussi, c'est Mulhouse, et c'est une Mulhousienne expatriée qui réagit !

Ayant vécu 22 ans place de la Réunion, j'ai évidemment connu plusieurs voisins ( souvent commerçants mais pas seulement ) de confession israélite et leur parcours souvent dramatique !

Et ils ne sont pas les seuls à être ignorés !

Quelqu'un m'expliquera peut-être quels furent leurs crimes ou encore pourquoi ceux qui en avaient le pouvoir ou au moins la parole ne sont jamais intervenus

Je termine l'ouvrage "Entre 2 fronts" de Mengus et Hugel sur les incorporés dans la Waffen-SS : il a le courage de dire des choses désagréables mais parfaitement reconnues par les Tribunaux et les historiens non partisans, objectifs, neutres

Quelle honte !

Je n'étais pas né, je n'ai pas le droit de juger et aucune envie de condamner qui que ce soit, mais j'essaie de comprendre

Passionné d'histoire, je me suis souvent fait ramasser quand je posais simplement des questions. Même mon père, "Malgré-nous" m'envoyait balader, mais j'écoutais discrètement. Plus tard, j'ai connu des Pieds-Noirs qui m'ont donné leur version de la guerre d'Algérie, moi, j'avais 12 ans ! Pareil, tant de versions différentes ! et surtout, le refus d'en parler de la part de ceux qui y avaient effectué leur service

Je rabâche : je n'aime pas la "vérité" bonne à dire, je n'aime que toute la vérité, même désagréable

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 668
LILY
« Réponse #3 le: 25 juin 2021 à 21:56:40 »
... strasbourgeoise ;D ;)

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1881
LILY
« Réponse #4 le: 26 juin 2021 à 08:38:39 »
Ayant vécu 22 ans place de la Réunion, j'ai évidemment connu plusieurs voisins ( souvent commerçants mais pas seulement ) de confession israélite et leur parcours souvent dramatique !

Et ils ne sont pas les seuls à être ignorés !
À de rares exceptions près, ces gens-là veulent se faire ignorer. Ce comportement ne concerne d'ailleurs pas seulement les juifs. Je me suis souvent demandée la raison de ce comportement. Jusqu'à présent, je n'en connais que partiellement les raisons. C'est fort complexe.

Un comportement tout juste opposé est exposé dans le film « Schatten der Engel » de Daniel Schmid, où Rainer Werner Fassbinder joue le rôle de Raoul. En fait, Fassbinder voulait tourner ce film lui-même, se basant sur un texte de Gerhard Zwerenz. Mais l'opposition à ce projet a été terrible. C'est un excellent film, fort complexe, difficile à comprendre et fort lugubre. L'auteur Gerhard Zwerenz a joué des rôles dans plusieurs films de Fassbinder. Mais cette multiplicité de fonctions était « normale » dans le monde de Fassbinder.

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #5 le: 26 juin 2021 à 10:33:05 »
La plupart des Juifs revenus des camps ont essayé d'expliquer ce qui leur est arrivé

Face aux réactions ( quand il y en avait ! ), ils ont entrepris de se taire, de guerre lasse

Même Germain Muller disait : n'en parlons plus !

Mon père disait : kalter Kaffee / vieilles salades

Les conséquences : aujourd'hui encore en 2021 tout est banalisé, enseignant égorgé, femme brûlée vive dans la rue, on défile "je suis Charlie" ( pendant quelques jours, pas trop ) et on se donne bonne conscience, comme en 39 : nous sommes les meilleurs, après nous le déluge

A mon humble avis, il va nous tomber dessus, comme aux Juifs qui réclamaient à Pilate que le sang du "jeune homme qui a dit la vérité" retombe sur eux et sur leurs enfants !

Bon, je reviens à Mulhouse


Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1841
  • A Buick, what else ?
LILY
« Réponse #6 le: 26 juin 2021 à 11:28:07 »
Je rabâche : je n'aime pas la "vérité" bonne à dire, je n'aime que toute la vérité, même désagréable

" Keiner weiss wàs Wohret ìsch, àwer fàscht jeder weiss wàs Wohret nìt ìsch..."  hàt Pàbepa g'sait

Mon grand père disait : personne ne sait ce qu'est la vérité, mais pratiquement tout un chacun sait ce que la vérité n'est pas...

Parfois il ajoutait : " Müasch nia liaga, àwer d'Wohret derf'sch nìt ìmmer sàga..."

Tu ne dois jamais mentir, mais parfois t'abstenir de dire la vérité...

" Puissiez-vous vivre des temps intéressants... "

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #7 le: 26 juin 2021 à 13:13:16 »
d'où mon allusion au Juif Jésus de Nazareth et à la chanson de Guy Béart : "Ce jeune homme a dit la vérité !"

D'ailleurs, c'est dans ses discours qu'on retrouve la phrase : "Soyez prompts à écouter et lents à parler"

Bien plus tard, Schiller le poète complétera opportunément : Contre la bêtise, mêmes les dieux sont impuissants !

Les Alsaciens disaient : je ne veux pas me "brûler" la langue

Je connais une dame de plus de 90 ans et surtout toujours parfaitement lucide qui s'est retrouvée au trou, en son temps ...

L'autre jour, je lui téléphone pour un renseignement ( historique, sur son cas ) et elle me rétorque immédiatement : Tu veux vérifier si je vis toujours ! Une tête, un caractère, elle n'a jamais cédé à la lâcheté et ... boum : Schirmeck !

Si, il y en a eu, et on évite de le dire, forcément ...

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1881
LILY
« Réponse #8 le: 26 juin 2021 à 15:37:08 »
La plupart des Juifs revenus des camps ont essayé d'expliquer ce qui leur est arrivé

Face aux réactions ( quand il y en avait ! ), ils ont entrepris de se taire, de guerre lasse
Les choses sont bien loin d'être aussi simples.

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #9 le: 04 juillet 2021 à 18:14:49 »
Certes, pas simple du tout, surtout pas pour les victimes
mais le cadre du forum ne se prête peut-être pas à une analyse plus poussée
en attendant, un extrait de LALL ZASS de ce jour ... pour Lily

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #10 le: 04 juillet 2021 à 18:16:42 »


Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1780
LILY
« Réponse #11 le: 20 octobre 2021 à 20:40:26 »
Une version simplifiée de l'expo du MH, entièrement sur panneaux, est visible à la BU Fonderie jusqu'au 30 novembre. La visite était commentée ce soir par Doris Courtois qui a expliqué par le détail comment, à partir d'une vitrine consacrée aux dessins de Lily Ebstein lors d'une expo au MISE...



(source musee-impression.com)

... tout le fil de l'histoire avait été remonté.

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #12 le: 20 octobre 2021 à 21:52:41 »


Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1881
LILY
« Réponse #13 le: 21 octobre 2021 à 08:35:28 »
Quelqu'un m'expliquera peut-être quels furent leurs crimes ou encore pourquoi ceux qui en avaient le pouvoir ou au moins la parole ne sont jamais intervenus
Des gens comme Joseph Karmann n'étaient pas rares dans la ville. Si Karmann a été inquiété pas la suite, ce ne fut souvent pas le cas de bien d'autres, que l'on retrouvera souvent en position de force dans diverses hiérarchies, après la guerre. Des intouchables, donc ! Pas étonnant que rares furent ceux qui osèrent les contrarier. C'est bizarre, mais quand j'y pense, je repense aussitôt aux années 1930 à Chicago. 

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #14 le: 21 octobre 2021 à 11:40:59 »
La pratique, à l'époque, c'était de paraphraser Germain Muller : "N'en parlons plus", avec, pour les personnes concernées, l'espoir que cet appel soit entendu et surtout suivi !

Quant aux gens qui étaient "propres" ( Persil Schein, en Allemagne ) de ce côté-là, on leur disait : Lâchez-nous avec vos vieilleries !  A Mulhouse !!! )

Et pour cause !

Et ça continue : un juge d'instruction en Haute-Savoie, où la Résistance aurait été particulièrement active, ne se serait occupé que de passages clandestins vers la Suisse, à l'époque ...

Il ne lui manque plus que sa statue de Juste à Yad Vashem .... Pourquoi pas ...

Sauf que le garçon a quand même fait un séjour à Vichy et auparavant dans des cercles peu portés sur l'amour de la Palestine, et ils étaient nombreux, avant juin 44

Pompidou avait raison quand il évoquait une époque où les Français ne s'aimaient pas ! Mais même à Mulhouse, certains franchiront le pas de ce désamour !

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1780
LILY
« Réponse #15 le: 21 octobre 2021 à 17:46:37 »
Sauf que le garçon a quand même fait un séjour à Vichy et auparavant dans des cercles peu portés sur l'amour de la Palestine, et ils étaient nombreux, avant juin 44

On peut commencer à l'Action française et partir avec hommage national dans la cour des Invalides, comme Cordier. Ou commencer à la SFIO et finir fusillé, comme Laval. Alors les redresseurs de tort de 2021 à la Mislin, journaliste ... en retraite qui réécrit ce qui l'était déjà en faisant passer ça pour des révélations, me font marrer...

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #16 le: 21 octobre 2021 à 18:23:25 »
Vas-y, marre-toi

Un autre phénomène, le député communiste Jean-Pierre Mourer qui finira au champ de tir de l'Ile-Napoléon Hans Peter Murer, ...leiter quelconque, il a fait partie de ceux qui n'ont pas retourné leur pantalon à temps, comme chantait Dutronc

Et le suivant, ce sera ...

( même si aujourd'hui on dénombre mathématiquement 150 % de Résistants )

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1780
LILY
« Réponse #17 le: 21 octobre 2021 à 18:31:25 »
Quand on s'embarque pour l'Angleterre le 21 juin 1940 comme Cordier, j'suis pas sûr que l'on puisse parler de retournement de pantalon...

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #18 le: 21 octobre 2021 à 20:57:38 »
Je ne parlais pas de Cordier ...

Quant au héros de l' "alsatique" récent, consacré à Ptitt Prune Plîmla, il est la démonstration ( ou plutôt le bouquin ) que seuls les imbéciles ne changent jamais d'avis

Par exemple, quand il renonce ( prudemment, et pour cause ! ) à la dignité de Garde des Sceaux, et en explique la raison ( partiellement ) après son passage dans la magistrature et le serment au maréchal

Il est vrai que juge dans un département acquis à la Résistance puis, le vent ayant - fortement - tourné, se retrouver procureur ( sauf erreur ) d'une cour de justice à Metz chargé des collabos, c'est le grand écart, non ?
Non, je ne regrette pas totalement ... même si j'étais au courant d'une partie des faits dénoncés par un débouté ( procédé pas très élégant ) ayant des démêlés avec le fils  de l'intéressé et la banque qu'il dirigeait

Autre rappel : les juges devaient prêter serment à Pétain et un seul avait refusé de le faire. Laval n'a pas manqué de le rappeler au président de la Haute Cour où il comparaissait !

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12551
LILY
« Réponse #19 le: 21 octobre 2021 à 21:00:36 »
J'oubliais :

" Douce France, toi pays de mon enfance ... "

Comme disait Germain Muller, excellente connaissance de Pierre Plimlin, accessoirement son adjoint à la Mairie de Strasbourg

[Derniers messages]