Auteur Sujet: L'Alsace du mardi 11 mai 1954  (Lu 631 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8667
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« le: 01 février 2022 à 15:56:51 »
Intéressant à lire le reportage du journal L'Alsace du mardi 11 mai 1954 pour l'inauguration des nouveaux bus Floirat sur la ligne 1 en remplacement des tramways.



Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1996
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #1 le: 01 février 2022 à 16:20:32 »
Pourquoi « avec joie » entre parenthèses ?  ::)

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12885
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #2 le: 01 février 2022 à 17:36:25 »
Parce que la joie se rapporte à la soupe que vont se partager tous les invités énumérés dans l'intéressant article de Henrala

Il y a les INVITES mais aussi, dans l'air pur du côté de La Terbuque, les évités, mais j'y reviendrai plus tard ... le temps de retrouver un autre article où s'expriment les "voyageurs" concernés ....

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12885
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #3 le: 01 février 2022 à 21:38:24 »
Dans un article ancien de LALL ZASS reproduit par les soins de Henrala, il y avait une suggestion des employés de Schaeffer à Pfastatt le Château qui réclamaient plus de place assises dans le tram quand ils rentraient du travail. Il précisaient qu'il suffirait d'accrocher une remorque alors qu'au terminus à l'entrée de Lutterbach ( La Terbuque,  pour les intimes ) stationnaient plusieurs wagons sur une voie de garage, attendant sagement l'heure de rentrer au dépôt

Or le bus Floirat présenté comme une avancée du modernisme ( en 2010 Lutterbach est à nouveau desservie par tram !!! ) pouvait absorber 100 voyageurs

Le tram + 2 remorques = 150 personnes ... Capito ?

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les réseaux de villes plus importantes seront les derniers à être convertis en bus ( exemple : Bâle proche )

Ci-dessous un tel convoi précisément sur la ligne 1 Gare - Lutterbach pendant la dernière guerre

Quant au compte d'exploitation générale du Soléa de l'époque : le pétrole du Sahara, on sait ce qu'il en advint, alors que l'électricité est une production locale ( ou était ... )



Hors ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8667
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #4 le: 01 février 2022 à 23:31:39 »
Dans un article ancien de LALL ZASS reproduit par les soins de Henrala, il y avait une suggestion des employés de Schaeffer à Pfastatt le Château qui réclamaient plus de place assises dans le tram quand ils rentraient du travail. Il précisaient qu'il suffirait d'accrocher une remorque alors qu'au terminus à l'entrée de Lutterbach ( La Terbuque,  pour les intimes ) stationnaient plusieurs wagons sur une voie de garage, attendant sagement l'heure de rentrer au dépôt
[/img]

Voici l'article de L'Alsace du 1er septembre 1948 :


En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12885
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #5 le: 02 février 2022 à 11:18:14 »
Merci Henri !, on s'est compris ... un jour, j'aurai peut-être autant d'ordre que toi !

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12885
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #6 le: 02 février 2022 à 20:27:57 »
à l'entrée de Lutterbach, terminus de la ligne 1, avant conversion sur pneus au printemps 1954, avec la voie de garage pour remorques en attente des heures d'affluences

Photo P Moerlen



En ligne trolley62

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 735
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #7 le: 03 février 2022 à 08:33:11 »
Merci, je connais la photo, le receveur qui se trouve à gauche est mon oncle Emile

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12885
L'Alsace du mardi 11 mai 1954
« Réponse #8 le: 03 février 2022 à 14:14:51 »
Bravo ! Et si tu possèdes d'autres photos avec des trams, je connais un preneur / acquéreur

[Derniers messages]