Auteur Sujet: Notre langue, Nathan Katz  (Lu 3601 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2160
Notre langue, Nathan Katz
« le: 20 juillet 2022 à 19:44:36 »
Je sais bien, c'est n'est pas tout à fait Mulhouse, mais pas trop loin quand-même.

Je repense à l'importante œuvre laissée par Nathan Katz, presque entièrement écrite dans sans langue alémanique sundgauvienne. Où est-il allé cherché l'orthographe et la grammaire de sa langue ? Il n'y avait pas d'orthal à cette époque-là. Apparemment, il n'a pas eu de difficultés en ces choses-là. Quelles furent ses références ?

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1512
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #1 le: 20 juillet 2022 à 20:41:31 »

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #2 le: 20 juillet 2022 à 23:08:41 »
Nathan Katz - je l'   écouterais   pendant des heures !

Mais s'il fallait le lire ...,  je me fatiguerais vite à déchiffrer !

( J'avoue, à ma grande honte, qu'en version allemand littéraire, ou hochdeutsch, ou encore Schriftdeutsch, je suis bien plus à l'aise )

Pour des pièces de théâtre, par contre, je conçois qu'un texte écrit soit élaboré, mais alors qu'on le veuille ou non, il y aura des variantes qui limiteront l'auditoire

Gamin, je me suis souvent surpris à demander à mes parents de me traduire des termes non mulhousiens à un âge ou l'allemand "standard" m'était encore inaccessible


Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2160
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #3 le: 21 juillet 2022 à 13:39:12 »
Merci Stammtisch et Richard. Toutefois, les questions de l'orthographe et de la grammaire restent posées. Quelle a été la référence utilisée par Nathan Katz ? D'où provient-elle ? Pour pouvoir écrire tout ce qu'il a écrit, il fallait bien des règles claires, qu'il a suivies. L'ouvrage cité par Stammtisch ne semble pas donner la réponse.

Quand j'essaie d'écrire le parler mulhousien, je fais ça un peu au pif et à l'oreille, car toute référence me manque. Mais ce ne serait plus possible si j'écrivais de longs textes et des poèmes.

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1512
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #4 le: 21 juillet 2022 à 14:08:00 »
Oui c'est un tout petit début de réponse et il faudrait lire l'ouvrage en entier. Ce qui me paraît vraiment intéressant (et mystérieux) c'est ce mélange entre appropriation, souplesse avec la langue et grande rigueur dans le traitement. Et j'aime beaucoup la distinction entre folklorique et dialectal...

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #5 le: 21 juillet 2022 à 14:08:23 »
En ce qui me concerne

je rabâche

je parle l' "alsacien" de Mulhouse, que je n'écris jamais, préférant l'allemand classique, que 100 000 000 de locuteurs lisent couramment en Europe

Mais aujourd'hui, qui me répond quand je lui parle comme à Mulhouse dans le temps ??? ( c'est chic de parler français ... où ? av A Briand / Franklin ??? )

Par contre, pour celles et ceux qui aiment savoir comment un Mulhousien dit "de souche" prononce , je précise "pron.mulh"

Nathan Katz parlait comme dans le Sundgau, or, quand je travaillais à Bâle, c'était le dialecte, plus ou moins, de mes collègues ( mais ils ne disait pas : c'est de l'alsacien ... )

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1512
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #6 le: 21 juillet 2022 à 14:31:16 »
Il y a un documentaire France 3/INA.

Nathan Katz a écrit sur le Sundgo uniquement lorsqu'il n'y était pas...

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 3176
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #7 le: 21 juillet 2022 à 15:39:37 »
Citer
S’il y a bien des règles de grammaire (on ne peut pas parler n’importe comment), il n’existe pas de norme orthographique stricte (on peut écrire plus ou moins comme on veut) et la mise à l’écrit de ces parlers dialectaux peut varier énormément d’un auteur à l’autre. Ce qui pourrait apparaître comme une difficulté n’a cependant pas empêché la création d’une littérature dialectale conséquente, que ce soit en prose (Marie Hart, par exemple) ou en poésie (André Weckmann, les frères Matthis, Nathan Katz, pour ne citer qu’eux).

Citer
Ainsi, jusqu’à très récemment encore, les seuls scripteurs de l’alsacien étaient des auteurs littéraires qui créait leur propre norme d’écriture dans un but artistique et/ou créatif. Les formes proposées pouvaient être très proches de la graphie de l’allemand tout comme elles pouvaient s’en éloigner, notamment dans la poésie des frères Albert (1874-1930) et Adolphe (1874-1944) Matthis ou celle d’André Weckmann (1924-2012).
(source)

Pour des pièces de théâtre, par contre, je conçois qu'un texte écrit soit élaboré, mais alors qu'on le veuille ou non, il y aura des variantes qui limiteront l'auditoire

Si aux temps anciens où toute l'Alsace était dialectophone, un mulhousien devait s'adjoindre les services d'un traducteur pour acheter des patates à Strasbourg, l'usage du français a au moins le mérite de faciliter les affaires des marchands de patates :icon_biggrin:

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #8 le: 21 juillet 2022 à 16:19:26 »
Bravo pour les patates !

En attendant, tu voudras bien me rendre moins bête ( si, si, tu sauras ! ) en nous indiquant ici comment on écrit patate en "orthal" ! Je me réjouis ....

Ca me rappellera le sketch où CdG en voyage en Allemagne s'écriait : et Kartoffel pour tout le monde !

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 3176
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #9 le: 21 juillet 2022 à 16:53:36 »
En attendant, tu voudras bien me rendre moins bête ( si, si, tu sauras ! ) en nous indiquant ici comment on écrit patate en "orthal" ! Je me réjouis ....

Soit tu n'as pas compris, soit ... tu fais exprès :icon_biggrin:

P.S. au cas où tu n'aurais vraiment pas compris...

Hors ligne stammtisch

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1512
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #10 le: 21 juillet 2022 à 17:21:06 »
Ar versteht drvo wàs a Küah vonra Muschketsnuss  :icon_biggrin:

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 3176
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #11 le: 21 juillet 2022 à 17:47:45 »
 :icon_biggrin:

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2160
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #12 le: 21 juillet 2022 à 17:59:15 »
Merci beaucoup alej ! Toujours aussi bien informé. :smiley45:

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #13 le: 21 juillet 2022 à 18:51:08 »
Tu as réussi à me ( .... ) totalement et définitivement d'   "eau-r'talle"    !!!

Suis-je heureux ( avec moult gifles et autres sévices "chrétiens" ) que les bons frères m'aient inculqué une langue que 100 millions de personnes comprennent ...

Mais si un jour tu me téléphones ( qui sait, je ne suis pas sur liste rouge - nix faillite personnelle ou autre surendettement ..., je n'ai pas à ma cacher ), tu ne seras pas déçu, je te répondrais dans le dialecte dont je me suis aperçu que Stammtisch en connaît aussi un bout !

J'avoue que je n'ai pas eu le courage d'aller au-delà de 3 lignes Wikipedia à propos du "volapük intégré", orthal pour les intimes

Je vais lire les gros titres ( gratuit !, que du bonheur ! ) de la Badische Zeitung et voir les misères que fait Chpoutinn à nos proches voisins, pas triste non plus, là-bas !

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #14 le: 21 juillet 2022 à 18:55:54 »
A propos patates ( oui, c'est mon légume préféré, avec le caviar !!! ) je me souviens qu'à Bâle ça se dit exactement comme à Mulhouse, avec ou sans orthal, et ils ne se disent pas Alsaciens ...

Je sens que si je ne m'écrase pas, je vais me faire coiffer pour l'hiver

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 3176
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #15 le: 21 juillet 2022 à 19:09:58 »
Mais si un jour tu me téléphones

Rassure-toi...

"volapük intégré", orthal pour les intimes

... pasque là, j'aurais déjà raccroché :icon_biggrin:

Hors ligne Bliz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2160
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #16 le: 21 juillet 2022 à 19:56:30 »
Voyons, Messieurs ! Un peu de calme. Sur le fond, nous sommes tous à peu près du même avis. Je m'en réjouis.  :inlove: :smiley45:

En ligne Antoinala

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1978
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #17 le: 21 juillet 2022 à 20:23:30 »
Je sens que si je ne m'écrase pas, je vais me faire coiffer pour l'hiver

Sachant qu'en plus tu aimerais comme couvre-chef → ça   :icon_langue:  :lolLarge:
Tonala car je suis rond lol
Mes propos n'engagent que moi fondés sur mes diverses lectures, ma réflexion ma vision de mon Mulhouse

En ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 14429
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #18 le: 21 juillet 2022 à 20:30:48 »
Voyons, Messieurs ! Un peu de calme. Sur le fond, nous sommes tous à peu près du même avis. Je m'en réjouis.  :inlove: :smiley45:

Bien sûr qu'il faut se réjouir, il fut un temps, sur ce forum, il fallait d'abord jeter prudemment un coup d'oeil avant d'apparaître, tellement certains se conduisaient comme des gamins ou des "CRS"

Au fait, ça existe encore, des CRS ?

Non pas qu'ils me manquent

Mais j'estime que des êtres humains peuvent se parler, chacun a le droit d'avoir une opinion ... avant, comme Chpoutinn, de donner le bâton pour se faire battre à l'occasion

Hors ligne alej

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 3176
Notre langue, Nathan Katz
« Réponse #19 le: 21 juillet 2022 à 20:59:08 »
Au cas où je me serais mal fait comprendre, mon problème - enfin, façon de parler - c'est la mauvaise foi, pas la contradiction :icon_biggrin:

[Derniers messages]