Auteur Sujet: de la porte-cheune chusqu'à la kare ?  (Lu 9099 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« le: 12 septembre 2010 à 14:49:27 »
voila toute l'histoire :

c'est une madame qui rentre du marché.

Arrivée à la Porte-Jeune, la dame demande au chauffeur des TCM quel trolleybus prendre pour pouvoir se rendre à la gare-centrale

le chauffeur lui dit qu'elle devra se dépêcher de traverser le souterrain pour rattraper le N° 12 qui partira dans moins d'une minute !!

toute affolée, la madame se précipite sur le trottoir et se met à courir vers le souterrain.
Dans son empressement elle oublie son sac à main.

Le chauffeur s'en rendant compte se met à courir derrière elle avec le sac, en criant
aussi fort que possible : "Säckla Màdàm, ... Säckla  !!!!!"  

En entendant ça, la dame se met à courir de plus en plus vite !!! ....

 :big063:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #1 le: 13 septembre 2010 à 11:57:42 »
Et bien entendu cela me rappelle ce que veut dire SNCF.

Säckl Nesti s'Cummt a Flic !

(pas trop apprécié par les cheminots qui préfèrent Sans Nous Comment Faire)
My taylor is rich

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #2 le: 13 septembre 2010 à 12:09:10 »

Salut Nacheur Ca Fa ?   :dormir:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #3 le: 13 septembre 2010 à 14:39:01 »

Salut Nacheur Ca Fa ?   :dormir:

Ohhhhhh  trop bonne celle-là   :yelclap: :yes: :yes2: :big056:


Säckl Nacheur s'Cummt a Fauban !
My taylor is rich

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #4 le: 13 septembre 2010 à 15:52:02 »

Säckl Nacheur s'Cummt a Fauban !

Snutzt Nix C'est Foutu ! 

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #5 le: 13 septembre 2010 à 16:12:57 »


 :Wake__up: S'esch Namlig Cairote d' Futz 

 :big056:

 :tusors:

Hors ligne schangi

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1078
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #6 le: 13 septembre 2010 à 18:08:24 »
 Suffa Nùr Càfé Filt'r :big063: :pw:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #7 le: 13 septembre 2010 à 18:29:59 »
On fera des dessins pour Jefékoi    :whistling1:
My taylor is rich

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #8 le: 13 septembre 2010 à 18:35:53 »
Suffa Nùr Càfé Filt'r :big063: :pw:

PAS MAL  :good:

et puis il y a aussi :

Süf Numma d'r Chef ésch Furt   :smiley44:



En ligne Jefekoi

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 10812
  • Rien ne sert de courir il faut partir à point.
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #9 le: 13 septembre 2010 à 18:42:10 »
On fera des dessins pour Jefékoi    :whistling1:

 :big056: :big056: :big056:  :big063:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #10 le: 13 septembre 2010 à 18:54:16 »
Bon, Jefékoi, on te veut au parfum.

Alors pour comprendre le jeu de mots de la dame de Porte Jeune:
Säckla : mot diminutif de Sack (Sac - à main dans ce cas) mais aussi un verbe qui veut dire "courir/cavaler"..  Donc elle court elle court

Säckl Nesti s'Cummt a Flic !
Cavales, Nestor, Vient un Flic

Salut Nacheur Ca Fa ?
??  bas la beine de dradwire hein...

Säckl Nacheur s'Cummt a Fauban !
Cavales, Nageur Vient un Vauban

Snutzt Nix C'est Foutu !
Ne Sert à Rien C'est Foutu!

S'esch Namlig Cairote d' Futz  
C'est d'Ailleurs Cairote le censuré

Suffa Nùr Càfé Filt'r
Ne Buvez que du Café Filtre

Süf Numma d'r Chef ésch Furt
Bois Seulement (=tranquillement) le Chef est Parti
My taylor is rich

En ligne Jefekoi

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 10812
  • Rien ne sert de courir il faut partir à point.
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #11 le: 13 septembre 2010 à 19:01:39 »
Lehr ebs, no kansch ebs Jefekoi  :yes2:

Merci Nacheur  :big056:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #12 le: 13 septembre 2010 à 19:15:06 »
Dois-je changer mon pseudo en "Nacheur"   ?        :big063:   :big056:

Eh jo awer a so ebbis, das ìsch nét nit! disant ma grand'mère    :big153:
My taylor is rich

En ligne Jefekoi

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 10812
  • Rien ne sert de courir il faut partir à point.
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #13 le: 13 septembre 2010 à 19:21:34 »
Mais nan Nageur  :yes:

M'r soll nit geje de strohm schwemme

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #14 le: 14 septembre 2010 à 12:18:43 »
M'r soll nit geje de strohm schwemme

Hum! On remarque en lisant ça, combien ça grince dans nos belles et délicates oreilles haut-rhinoises  :big056:

c'est le dialecte des alsaciens du Nord , ça tombe bien Jefekoi !!!!

euh .... merci Rocher !!!   :big060:

 

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #15 le: 14 septembre 2010 à 12:39:53 »


Schisshüfa Nutztnix Club Frankrech


Hors ligne izi65

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 146
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #16 le: 14 septembre 2010 à 17:07:17 »


M'r soll nit geje de strohm schwemme

Sàlü binander!
Oh Ft'egi der chef red Bäxerisch  :big056:

En ligne Jefekoi

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 10812
  • Rien ne sert de courir il faut partir à point.
Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #17 le: 14 septembre 2010 à 17:29:01 »
C'est pas de moi en fait.. bon ça vous l'aviez compris je pense ...

Citer
Kàlti hànd, wàrmi lieb (main froide, chaudes amours)

Lehr ebs, no kansch ebs (apprends et tu sauras)

erboteni frùcht schmeckt àm beschde (les fruits défendus sont les meilleurs)

Wenn m'r erne well, muess m'r auj saije (si l'on veut récolter, il faut aussi semer)

Wenn's net wintert, kann's auij net sùmmere (sans hiver, pas d'été)



Aller anfàng esch schwär (tout début est difficile)
Alti geisse schlècke auj noch gern sàlz (même les vieilles chèvres aiment encore lècher le sel)
Alti Lieb roscht nitt (vieiles amours ne rouillent pas)
An einem ohr hört er nix un am andere esch er daub (d'une oreille il n'entend rien, et il est sourd de l'autre)
Bràwehre geht ewer stüdehre (l'essai veut mieux que l'étude)
D'brave litt sin net numme en de kerich, awer auj em feld (les braves gens ne sont pas qu'à l'église, mais aussi aux champs)
D'kràppe stesche anander d'awe net üss (les corbeaux ne se crèvent pas les yeux entre eux)
D'lieb bring d'lieb (l'amour apporte l'amour)
D'mùke un d'friend komme im summer (les mouches et les amis arrivent en été)
D'natür esch ewer d'lehr (la nature est supérieure à la science)
D'r àlt bock well e jungi geiss (le vieux bouc veut une jeune chèvre)
D'r glàwe macht selig (la foi rend bienheureux)
D'r lordbeerkranz esch güet se binde, de kopf dezü esch schwärer ze finde (la couronne de laurier est facile à faire, la tête à couronner plus dure à trouver)
D'r stärkscht het àllerwill räscht (le plus fort à toujours raison)
D'r vöjel kennt m'r an de federe (on reconnaît l'oiseau à ses plumes)
D'stille wàsser fresse auj d'stàde (les eaux tranquilles rongent aussi les berges)
De baum muess m'r beije so lang ass er jung esch (il faut ployer l'abre tant qu'il est jeune)
De Bàbscht un de Bür sen g'scheider ass de Bàbscht allein (Le pape et le paysan sont plus intelligents que le pape seul)
De hunger macht üss brot lebkuesche (la faim donne au pain le goût du pain d'épices)
Denne vun Milhüse esch's égàl wenn d'Strosburier in de rhin brùnze (les gens de Mulhouse se moquent bien que les Strasbourgeois pissent dans le Rhin)
Dezember kalt mit schnee, so brielt de bür "juhee" (froid et neige en décembre, le paysan crie "youpi")
Die hund wo bälle bisse nèt (chien qui aboie ne mord pas)
Do wo s'kälwelle ahnsüft, do frisst's net (là où le veau tête, il ne mange pas)
Doppelt g'näjt hebt besser (cousu double tient mieux)
Dorne un dischel stäche sehr, falschi zùnge noch viel meh (épines et chardons piquent fort, mais mauvaises langues bien plus encore)
Dùrisch schàde wurd m'r schlöij (les erreurs rendent sage)
E blendi huehn fendt als auj e kern (une poule aveugle trouve aussi son grain)
E bür kann e hérr wäre, àwer e hérr kehn bür (un paysan peut devenir noble, mais un noble ne peut devenir paysan)
E dooder hund bisst nemmi (un chien mort ne mord plus)
E füller àpfel stekt àlli andre an (une pomme pourrie gâche toutes les autres)
E guets gewisse esch e sanftes kopfekesse (bonne conscience est un doux oreiller)
E hocher baum fàngt viel wind (un grand arbre arrête beaucoup de vent)
E mànn ohne frau, esch e baum ohne bluescht (un homme sans femme est comme un arbre sans fleurs)
E mànn, e wort (un homme, une parole)
E rüdigs schoof steckt d'gànz hérd ahn (une banale brebis contamine tout le troupeau)
Ehrlisch währt am lägschde (l'honnêteté agit le plus longtemps)
Ein mésser schlift s'àndere (un couteau an aiguise un autre)
Eini schwàm màcht de sùmmer net (une hirondelle ne fait pas l'été)
Em e gschènckte gau, lojt m'r net in's mühl (on ne regarde pas dans la bouche d'un cheval gratuit)
En jedem vöjel esch sin néscht lieb (chaque oiseau aime son nid)
Er kommt wie n'e soij en e jùdde hüss (il arrive comme un cochon dans une maison juive)
Erscht wenn d'r baum keijt esch, sigt m'r wie gross er esch (ce n'est que l'arbre tombé qu'on voit sa taille)
Erscht wenn de baum g'fàlle esch, siejt m'r wir gross er esch (ce n'est que lorsque l'arbre est tombé qu'on se rend compte de sa grande taille)
Esch e hüss so gross wie de rhin, es passt doch numme eini frau nin (même grande come le rhin, une maison ne peut acceuillir qu'une seule femme)
Esch e mueder noch so arm, gebt se de kinder warm (si pauvre soit-elle, une mère donne de la chaleur à ses enfants)
Flieje hüffezwiess d'grabbe, so kommt de winter ze dappe (lorsque les corbeaux volent en groupe, l'hiver vient à petits pas)
Getroffeni hund bèlle (chiens touchés aboient)
Gleck un glass, wie bald brischt déss (bonheur et verre se brisent facilement)
Glischi brüeder, glischi kàppe (mêmes frêres, mêmes bonnets)
Hunger esch de bescht koch (la faim est le meilleur cuisinier)
Im jede nàrr gfàll sini kàpp (à chasue fou plaît son bonnet)
Je alter de ochs, je härter s'horn (plus vieux le boeuf, plus dure la corne)
Je tiefer de schnee, je héscher de klee (plus la neige et épaisse, plus haut sera le trèfle)
Juckt's dich, so kràtz dich (si ça te démange, gratte-toi)
Kannsch lùang em e ochs en's horn pfètze (tu peux pincer longtemps la corne du boeuf)
Kàlti hànd, wàrmi lieb (main froide, chaudes amours)
Kleider màche d'litt (ce sont les habits qui font les gens)
Krànker mesch, hàlwer mensch (homme malade, moitié d'homme)
Krüt un krüt esch zweierlei (choux et choux font deux)
Kùmm i hitt net, kùmm i morn (si je ne viens pas aujourd'hui, je viendrai demain)
Langsam kummt au wit (lentement va aussi loin)
Lehr ebs, no kansch ebs (apprends et tu sauras)
Liewer met de gläser ahnstosse àls met de käpf (mieux vaut choquer les verres que les têtes)
M'r gibt allewill denne wo schùn hàn (on donne toujours à ceux qui ont déjà)
M'r kann net nùmme vun d'r luft lâwe (on ne peut pas vivre que de l'air)
M'r müess d'feschter fiere wie se fàlle (il faut célébrer les fêtes comme elles tombent)
M'r müess sich nooch de déck strecke (il faut s'étendre selon sa couverture)
M'r müess üssdùnke wass m'r sich ingebrockt hét (il faut finir ce qu'on a fait tremper)
M'r soll de deifel nitt àn, d'wànd mohle (il ne faut pas peindre le diable au mur)
M'r soll nit geje de strohm schwemme (il ne faut pas nager à contre-courant)
M'r soll si nett üsszeje vor àss m'r schloofe geht (il ne faut pas se déshabiller avant d'aller se coucher)
M'r wurd erscht mit de johre schlöij (ce n'est qu'avec les années que l'on devient astucieux)
Màch dins, gott mçcht sins (fait ton devoir, dieu fait le sien)
Mer müess mache ass d'kerisch mittess im dorf bliebt (il faut faire en sorte que l'église reste au milieu du village)
Mer schittelt d'weissheit net üss'm ärmel (la sagesse ne sort pas des manches)
Mer soll keh kàtz em sàck kaüfe (Il ne faut pas acheter un chat dans un sac)
Neji bässe fäje güet (les nouveaux balais balaient bien)
Nùmme d'tote fisch schwimme met'm strom (seuls les poissons morts nagent avec le courant)
Pariser Schueh, awer Geudertheimer Fiess ! (Des chaussures de Paris mais des pieds de Geudertheim)
Red wie d'r de schnàwel gewachse ish (parle comme le bec t'as poussé)
S'geld regiert d'welt (l'argent régit le monde)
S'hertz vun de mueder esch emmer bi de kinder (le coeur d'une mère est toujours chez ses enfants)
S'het àles a anfàng (tout à un commencement)
S'schaffe het betteri wurzle, awer suessi frucht (le travail a des racines amères, mais des fruits sucrés)
S'wàsser lauft nett de berri nuff (l'eau ne coule pas vers le sommet)
S'wetter kànn m'r net kaufe (on ne peut pas acheter le temps)
Schloof gued un draam siess vun süeri äpfel (dors bien et fais de doux (sucrés) rêves de pommes acides)
So wie m'r de ochs fiehrt, so zeijt d'r d'pflüej (le beouf tire la charrue comme on le mène)
So wie m'r in de wald brielt, so kummt's zerùck (Tel cri, tel écho)
Spàr in d'r zitt, no hesch en de noot (économise à temps et tu auras en cas de nécessité)
Strahlt s'neijorh im sunneschin, wurd's john woll fruchtbar sen (Du soleil à Nouvel An donne des fruits abondants)
Uewùng màcht de meischter (l'expérience fait le maître)
Uff e grower klotz kehrt e grower keil (à grosse bûche, gros coin)
Umkehrt esch au g'fahre ! (Faire demi-tour c'est aussi rouler)
Uss jedem büe wurd emol e mànn (tout garçon sera un homme)
Uss'm salwe blüescht mach d'imm hùnig, un de weschpel gifft (de la même fleur l'abeille extrait du miel et la guêpe du poison)
Usse fix, inne nix (bein dehors, rien dedans)
Üss're mùk màcht er e elefànt (d'une mouche il fait un éléphant)
Verboteni frùcht schmeckt àm beschde (les fruits défendus sont les meilleurs)
Vum e bierebaum keijt keh àpfel runter (d'un poirier i ne tombe pas de pomme)
Vum fie kàn m'r sich schitze, awer net vun beese mensche (on peut se protéger du feu, mais pas contre les méchants)
Waje'm e baum haut m'r de walt net üss (à cause d'un seul arbre, on ne déboise pas une forêt)
Was d'mieter in's herz tréfft, geht em vater nit höcher als s'knie. (ce qui atteint le coeur d'une mère ne
Was d'r sundàj fer wettre will fàngt àm fridàj owe schun an (le temps que veut dimanche commence déjà vendredi soir)
Was de Bür net kennt, esst er net (ce que le paysan ne connaît pas, i ne le mange pas)
Was nix koscht esch au nix wärt (ce qui ne coûte rien ne vaut rien)
Was verbotte esch, g'fàlt àm meischte (ce qui est interdit plaît le plus)
Was wohr esch, esch wohr, un was net wohr esch, esch gelöje (ce qui est vrai est vrai, ce qui n'est pas vrai est un mensonge)
Wem nit se rote esch, esch au nitt ze hélfe (qui ne se laisse conseiller, ne peut être aidé)
Wenn a àlti schiir fier fàng, flàckert si glisch (quand une vieille grange prend feu, ele flambe de suite)
Wenn a ganz gààxt, no gààxe alli gänz (lorsque une oie cacarde, elle cacardent toutes)
Wenn d'engele reisse, gibts scheen wetter (quand les anges voyagent, il va faire beau)
Wenn d'maidler pfiffe un d'hähner kräje, soll m'r ne de hàlz rùmdräje (quand les filles sifflent et les poules chante,t il faut leur tordre le coup)
Wenn de kopf weg esch, het de arsch firowe (quand la tête est enlevée, le cul est tranquille)
Wenn de teifel hunger hett, friesst er auj d'mücke (quand le diable à faim il mange même les mouches)
Wenn dèck un rüch esch s'hassefell, sorgi ver holz un kohle schnell (si le pelage du lièvre est épais et r$eche, fais provision de bois et charbon)
Wenn fier un stroh zàmme kùmme, no gets brand (quand feu et paille se rencontrent, naît un incendie)
Wenn i spènn, kànn i net haschple (quand je file je ne peux pas dévider)
Wenn m'r d'geiss ahnnèmmt, müess m'r se auj hiete (quand on accepte la chèvre, il faut la garder)
Wenn m'r de wolf nennt, ze kommt er gerennt (quand on parle du loup, il vient en courant)
Wenn m'r erne well, muess m'r auj saije (si l'on veut récolter, il faut aussi semer)
Wenn m'r nùmme eini glock litte hert, so hert m'r nùmme einer ton (quand on n'entend qu'une cloqhe, on n'entend qu'un son)
Wenn m'r schloof hetn het m'r keh hunger (quand on a sommeil, on n'a pas faim)
Wenn s'dich jùckt, no kràtz di (si ça te démange, alors gratte toi)
Wenn's bäpp reijt, müess m'r leffel hahn (quand il pleut de la bouillie, il faut avoir des cuiilères)
Wenn's net wintert, kann's auij net sùmmere (sans hiver, pas d'été)
Wer A saat, müess auj B saawe (quiconque dit A doit aussi dire B)
Wer gern tuet fiire, muesch sich an de rauch gewehne (qui aime faire du feu doit s'habituer à la fumée)
Wer güet schmiert, fàhrt güet (qui graisse bien, roule bien)
Wer net schaft, soll auj net esse (celui qui ne fait rien, ne doit pas manger)
Wer net ùff de baum klettert, keijt au net runter (qui ne monte à l'arbre n'en tombe pas)
Wer viel anfàngt, màcht wenni ferti (qui commence beaucoup, finit peu)
Wie d'alte singe, so switschere d'junge (comme lex vieux chantent, les jeunes gazouillent)
Wie de acker, so d'rüewe (tel champ, telles raves)
Wie de fater, so d'büewe (tel père, tel fils)
Wo vill esch well vill ànne (là où il y a beaucoup, beaucoup ira)


Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #18 le: 14 septembre 2010 à 19:41:22 »


Sàlü binander!
Oh Ft'egi der chef red Bäxerisch  :big056:

d'r Chef ? ? ? ?  ... Jefekoi ? .... Chefekoi, oui, ja, voila, hopla,  ..... c'est  CHEFEKOI  :big063:

Hors ligne Compte supprimé 2

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1823
Re : Re : de la porte-cheune chusqu'à la kare ?
« Réponse #19 le: 14 septembre 2010 à 19:45:31 »
C'est pas de moi en fait.. bon ça vous l'aviez compris je pense ...

Citer
Kàlti hànd,  Unsowiderscht ....
aha, merci bien Chefekoi   ::)

ch'imprime ça et ce sera ma lecture du soir, che pense pouvoir m'endormir sans trop de difficulté !!!  :dormir:

gùat Nacht !

[Derniers messages]