Auteur Sujet: Lectures.  (Lu 19271 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ADN 40

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 16388
  • Loin des yeux , Près du coeur
Re : Re : Lectures.
« Réponse #60 le: 28 novembre 2016 à 13:05:43 »
Citation de: Frantz link=topic=8095.msg103265#mvsg103265 date=1480334044
Combat d'arrière garde...Les dj'eunes s'en tamponnent de ces histoires.

D'accord avec toi , mon cher Frantz ....... mais à l'abattoir  on trouve plus de queue de veau ...... que de  queue de bœuf !!!!!

Les dj'euns comme tu dis si bien , ne font pas tout non plus !!!!!! :icon_langue: :icon_sad: :lesyeux:

                                     ADN 40

Les faits sont sacrés , les commentaires sont libres . S/O.  ADN 40 .

En ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8639
Re : Re : Lectures.
« Réponse #61 le: 28 novembre 2016 à 16:48:26 »
Combat d'arrière garde...Les dj'eunes s'en tamponnent de ces histoires.

Pour certains peut-être mais pour d'autres qui s'intéressent à l'histoire de notre région...

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12692
Re : Lectures.
« Réponse #62 le: 28 novembre 2016 à 18:30:29 »
Les jeunes, oui, sans doute, et encore pas tous, si je lis la presse
L'histoire n'est peut-être pas la matière préférée des écoliers, il n'empêche qu'elle a tout intérêt à être enseignée et, si possible, avec le moins d'erreurs ou d'omissions possibles
Le livre de Marie Hart est excellent : on ose enfin parler de ce qui s'est passé réellement
Deux    F A I T S    méritent d'être relevés
Le premier que j'ai cité souvent sur ce forum : l'Alsace a été bilingue jusqu'à l'état de guerre de 1914
Voir les cartes postales et, sur ces cartes postales, les textes souvent en français et même, sur les façades représentées par ces mêmes cartes, on voit des enseignes de commerce ... en français
Il y avait une presse en français : L EXPRESS paraissant à Mulhouse
Deuxième point : en 1871 le Traité de Francfort laissait aux Alsaciens la liberté d'opter pour la France jusqu'en 1875
En 1919, et avant le Traité de Versailles ( juin ), aucune option possible : les Allemands d'origine d'outre-Rhin ont été expulsés et leurs biens séquestrés et parfois soumis au pont du Rhin à Strasbourg entre autres à des voies de faits.
Les nazis s'en souviendront en juillet 1940 et les Alsaciens - et eux seuls - paieront la note, une fois de plus

En ligne Henri

  • Administrateur
  • Inscrits
  • ******
  • Messages: 8639
Re : Re : Lectures.
« Réponse #63 le: 28 novembre 2016 à 19:49:56 »
Les jeunes, oui, sans doute, et encore pas tous, si je lis la presse
L'histoire n'est peut-être pas la matière préférée des écoliers, il n'empêche qu'elle a tout intérêt à être enseignée et, si possible, avec le moins d'erreurs ou d'omissions possibles
Le livre de Marie Hart est excellent : on ose enfin parler de ce qui s'est passé réellement
Deux    F A I T S    méritent d'être relevés
Le premier que j'ai cité souvent sur ce forum : l'Alsace a été bilingue jusqu'à l'état de guerre de 1914
Voir les cartes postales et, sur ces cartes postales, les textes souvent en français et même, sur les façades représentées par ces mêmes cartes, on voit des enseignes de commerce ... en français
Il y avait une presse en français : L EXPRESS paraissant à Mulhouse
Deuxième point : en 1871 le Traité de Francfort laissait aux Alsaciens la liberté d'opter pour la France jusqu'en 1875
En 1919, et avant le Traité de Versailles ( juin ), aucune option possible : les Allemands d'origine d'outre-Rhin ont été expulsés et leurs biens séquestrés et parfois soumis au pont du Rhin à Strasbourg entre autres à des voies de faits.
Les nazis s'en souviendront en juillet 1940 et les Alsaciens - et eux seuls - paieront la note, une fois de plus

Tout est dit. Je ne l'aurais certainement pas dit aussi bien.

Il faudrait que plus de personnes lisent ces récits pour connaître mieux notre histoire de l'Alsace.
Et ce ne sont pas les livres qui manquent à ce sujet. Suffit de voir tout ce qu'on trouvent dans les rayons de la librairie Bisey.
Même à la bibliothèque ont trouve plus d'une centaine d'ouvrage sur l'histoire de l'Alsace et je ne parle même pas de la géographie.

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : Lectures.
« Réponse #64 le: 28 novembre 2016 à 20:31:23 »
Merci Henri pour cette brève analyse. La "débochisation"...  et le logique retour de manivelle en 39-45 !

Pour une expo 14-18 tenue dans mon village d'adoption au milieu des vignes du Sud Ouest, j'ai tenté d'expliquer l'histoire de l'Alsace par le fait que mon grand-père, né Allemand, a dû servir dans l'armée prussienne. Belles photos de ses deux albums.

La semaine prochaine petit tour en Alsace et pèlerinage chez mon ami Michel Bisey... J'ai bien noté les titres des ouvrages, plus "La Haute Alsace dans la Grande Guerre".


My taylor is rich

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 382
Re : Lectures.
« Réponse #65 le: 28 novembre 2016 à 20:43:20 »
Guerre de 14-18, traité de Frankfurt, "débochisation"...Oh ! On est en 2016 !

Ehr stehn nawa de Schüeha ! ! Ils n'y a que les àlta Knacker wia mer que ça intéresse encore !  :biggrin:

Hors ligne Nageur

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 2466
Re : Lectures.
« Réponse #66 le: 28 novembre 2016 à 20:57:26 »
Merci Frantz pour tes commentaires négatifs. Laisse nous au moins un peu d'illusion, si toi tu n'y crois plus.
My taylor is rich

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12692
Re : Lectures.
« Réponse #67 le: 28 novembre 2016 à 22:19:17 »
Tous les goûts sont dans la nature
Les Romains disaient déjà : gustibus non disputantem - les goûts et les couleurs ne se discutent pas
On ne peut pas tout aimer, tout le monde n'est pas à Cuba où on ne voit qu'une tête ... et où tout le monde pleure la mort d'un assassin ( face à la caméra ... )
J'ai des films tournés ici à Mulhouse entre 40 et 46 par le même opérateur, il n'y a que les drapeaux qui ont changé mais les pèlerins sur les trottoirs, ce sont les mêmes, sûrement, moins les 30 000 restés en Russie et ailleurs parce qu'ils avaient cru, entre autres, que la ligne Maginot, c'était comme Tchernobyl, on passe pas. Après, les cocus n'avaient plus qu'à se compter !
Ceux qui sont à côté de leurs pompes, ce sont ceux qui ont la tête dans le sable, comme les autruches
A chacun ses opinions, ici, c'est un forum, elles diffèrent forcément. C'est bien la raison pour laquelle je n'indique que des faits et rien de plus, je ne juge pas, je cite des réalités
Juste un conseil : l'histoire récente est intéressante quand on la lit dans la presse ou les publications de pays neutres.
A Colombey dans la bibliothèque, j'ai trouvé une série de 6 volumes édités en Suisse et consacrés à la deuxième guerre mondiale - en allemand, sauf que moi je l'ai trouvé aux puches à Genève en ... français.

Hors ligne grandga

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 1841
  • A Buick, what else ?
Re : Lectures.
« Réponse #68 le: 28 novembre 2016 à 22:28:01 »
Moi, je pense que c'est de plus en plus actuel.

Les Balkans, la Tchéquie, la Slovaquie, l'Ecosse, les Flandres belges, la Catalogne, les peuples de l'Ex-URSS, les Indiens d'Amérique du Nord comme du Sud, les Baltes et les Lapons, et avec eux d'innombrables peuples sur cette planète ont pris conscience de leur identité et la revendiquent haut et fort.

Je ne sais combien d'Alsaciens se mobiliseront pour sauver leur culture, et si ce combat ne mènera à rien, ce ne sera pas parce qu'il est rétrograde, mais parce que les Alsaciens ne se seront pas montré à la hauteur de ces peuples courageux.

Hugh, j'ai parlé...
" Puissiez-vous vivre des temps intéressants... "

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12692
Re : Lectures.
« Réponse #69 le: 28 novembre 2016 à 22:37:22 »
Par contre le livre "On dit que en Alsace", je l'aurais très vite reposé car il comporte trop d'approximations voire d'erreurs. Ceux qui se rendent souvent en Allemagne - mais j'ai aussi habité en "Vieille" France - me comprendront ...
Ce n'est pas la nationalité qui prévaut, surtout quand on sait que les Alsaciens en ont changé souvent, et sans être jamais consultés, contrairement à leurs voisins de Sarre ou de Silésie. Là-bas, les plébiscites organisés par les vainqueurs de 1918 ont vu les populations opter pour un pays pourtant vaincu, les Sarrois deux fois, en 1933 et en 53 ou à peu près. Je ne vais pas détailler ou critiquer mais l'expression "Empire germanique" est erronée : le deuxième empire ( après celui de Charlemagne ) ne date que de 1871. Quant à l'Alsace et le Pays de Bade, c'est de l'empire d'Autriche, celui des Habsbourg ( avec un bailli à Ensisheim ) qu'il s'agit. D'ailleurs, ceux qui connaissent Fribourg-en-Brisgau, notre voisine, savent que la rue principale s'appelle rue de l'Empereur Joseph ( Kajo en abrégé ), or il s'agit de l'empereur d'Autriche. L'Alsace n'est devenue française qu'en 1648 et Mulhouse en 1798, ce qui lui a permis au moins d'échapper aux turbulences de la Révolution et pire, à la Terreur ...
Mais il y a chez Bisey bien des livres de qualité sur ce sujet et tant d'autres, la guerre d'Algérie, par exemple, où la France n'a pas obtenu que des titres de gloire, maintenant, on commence à le reconnaître.
Pour l'Alsace, le livre le plus lucide et surtout totalement neutre et apolitique, c'est celui d'un instituteur mulhousien qui a changé plusieurs fois d'administration de tutelle et dont le petit fils s'appelle Franck Tenot, bien connu à la radio il y a quelques décennies

Hors ligne Richard.T.M

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 12692
Re : Lectures.
« Réponse #70 le: 28 novembre 2016 à 22:52:22 »
Grandga : j'approuve entièrement
D'autant plus que les évènements d'Ukraine et de Moldavie provoquent chez les Européens de Pologne et des Pays Baltes une méfiance grandissante à l'égard de la Russie ...
On croyait cela fini, j'étais dans ces pays et en Russie, partout, sans aucune exception, il y a des gens raisonnables
Hélas, quand leur gouvernement leur aura désigné un ennemi, ils lui sauteront dessus comme un seul homme
Souvent le problème provient du fait que des populations d'origines diverses sont mêlées contre leur gré
La Yougoslavie en aura été le meilleur exemple. L'unité des Slaves du Sud a été décidée puis imposée par les "Grandes" Puissance en 1919 - 1921. Ils appartenaient tous à la même ethnie et avaient la même langue, le serbo-croate et ses dérivés. Mais ils étaient soit catholiques, soit orthodoxes, soit convertis de force à l'Islam par les Turcs. Pendant la deuxième guerre les Nazis ont favorisé les Slovènes et les Croates  ainsi que les Musulmans de Bosnie ( qui haïssaient les Juifs ) au détriment des Serbes qui penchaient eux vers la Russie. Les massacres en Serbie, dans une région de vendetta, seront suivis de la revanche des années 90 - même si on ne peut que le déplorer, ce sont des faits là encore mais je m'éloigne probablement du sujet d'origine, vous voudrez bien me pardonner, j'ai la passion de l'histoire ( pas de la politique ... )

Hors ligne Frantz

  • Inscrits
  • *****
  • Messages: 382
Re : Lectures.
« Réponse #71 le: 29 novembre 2016 à 10:04:07 »
Citer
Merci Frantz pour tes commentaires négatifs. Laisse nous au moins un peu d'illusion, si toi tu n'y crois plus.

Pourquoi, négatif ? Je ne fais que constater la réalité. Tu devrais peut-être parler plus souvent avec des jeunes. Je ne suis pas encore à la retraite, et étant enseignant, les jeunes, j'en vois pas mal... :biggrin:

[Derniers messages]